fbpx

Portrait Créatrice : Atelier Gabrielle, jouets en bois made in France

 

Bonjour tout le monde, je vous partage aujourd’hui ma conversation avec Céline, créatrice de la marque de jouets et accessoires éco responsables, Atelier Gabrielle. Dans cette interview, elle nous raconte son parcours, ses engagements écologiques qu’elle prend très au sérieux, la fabrication de ses jouets mais aussi de ses difficultés rencontrées en 2020. Bonne lecture !

 

 

Atelier Gabrielle, interview créatrice jouets en bois

 

 

 

Qui se cache derrière Atelier Gabrielle ? 

C’est moi, Céline (Gabrielle est mon deuxième prénom), 35 ans, un pied à Paris, l’autre à Biarritz, belle-mère d’une fillette de 11 ans et de deux petits bouts de 4 et 2 ans : Ella, Anna et Auguste.
 

Quel est ton parcours et qu’est ce qui t’as menée vers l’entreprenariat et la création d’atelier Gabrielle  ? 

Après des études de droit à Paris, j’ai travaillé pendant 10 ans en tant qu’avocat fiscaliste dans de gros cabinets américains puis français. J’ai eu un besoin vital de changer de vie et de me retrouver. J’ai décidé de créer une entreprise qui me ressemble et m’accompagne dans ce renouveau.
 
 

As-tu été accompagnée dans la création de ton projet ? (une couveuse d’entreprise, un accompagnement réseau…)

Non, je travaille seule depuis le début. Mon homme et ma famille (notamment ma mère) m’épaulent parfois sur certains sujets.

 

 

Interview de Céline d'Atelier Gabrielle

 

 

 

La grande majorité des jouets que l’on trouve sur le marché, sont fabriqués en Asie. En créant Atelier Gabrielle avais-tu envie de bouleverser le vieux secteur du jouet, en proposant de fabriquer tes produits uniquement en France ? 

La fabrication en France, à partir de ressources locales, est au cœur du projet. C’était impensable de faire autrement. Je veux que ma marque soit exemplaire et sincère. Je suis passionnée et perfectionniste. Atelier Gabrielle ne se sert pas du Made in France et de l’éco-responsabilité comme d’un outil marketing mais comme d’un pilier. Notre savoir-faire est incroyable, c’est un devoir d’entrepreneur de le préserver et notre planète est malade, c’est un devoir d’entrepreneur de la sauver. Produire en France c’est soutenir notre économie et préserver notre environnement en limitant l’empreinte carbone de l’entreprise.

 

Pour financer ce beau projet, tu as réalisé une campagne ulule, était-ce ta première expérience ? Comment le projet a t-il été accueilli par le public ? 

Je suis mitigée sur cette expérience. Je l’ai faite trop tôt, le projet n’était pas prêt à être présenté au public, je n’étais pas prête à encaisser tout ce qui va avec (notamment les déceptions…). En même temps, cela m’a permis d’officialiser l’aventure et de me mettre le pied à l’étrier.
 

Peux-tu nous parler de ton processus créatif, comment as-tu réalisé ta première collection, de l’idée jusqu’à la conception finale ?

L’idée est en moi depuis longtemps. J’adore le bois, l’artisanat et l’enfance…. Après j’avais dû mal à mettre ça en forme. C’est en rencontrant ma designer que tout est devenu évident. Elle m’a compris ce que je voulais, nous avons fait des recherches ensemble et la collection de cabanes était lancée. Après il a fallu rechercher un fabricant, c’était un peu long mais nous avons trouvé. Aujourd’hui tout est fabriqué dans les Vosges.

 

 

Quelle est ta plus grande fierté jusqu’à présent ? 

Avoir sauté le pas! C’est dur de renoncer à son confort matériel pour sauter dans le vide.
 

Atelier Gabrielle est membre du collectif engages, en quoi consiste cette association ?

Cette association regroupe différentes marques qui s’engagent vraiment pour un monde meilleur : produire en France, utiliser des matériaux éco-responsables ou recyclés. On échange, on se forme, on se soutient et on essaie, à notre niveau, de faire bouger les choses.

 

2020 est une période difficile pour les entreprises, comment la crise sanitaire et économique a t-elle impactée ton entreprise ? Arrives-tu à gérer ton équipe en travaillant à distance ?

En 2020 Atelier Gabrielle devait participer à ses premiers salons professionnels (Maison et Objets et Playtime) pour permettre à la marque de trouver des distributeurs. Les salons ont été annulés, il a fallu revoir le process…. et le business plan de cette année. La fermeture des magasins de jouets en novembre nous a bien impactée aussi, mais on garde le moral, 2021 sera meilleure! Je ne travaille qu’avec des free-lance donc nous avons l’habitude de travailler à distance. Je regrette néanmoins nos rendez-vous physiques qui nous permettaient de prendre le temps de parler aussi de nous, de nos vies personnelles, d’échanger… J’ai hâte que l’on se retrouve.

 

Sur quoi travailles-tu en ce moment ? Quelles sont les actualités de ta boutique ?

Sur les produits qui sortiront début 2021 et sur une prochaine collaboration. Ce mois-ci nous en avons sortie une avec Papier Papier Papier, j’en suis très fière : https://atelier-gabrielle.fr/produit/ourea-figurine-en-bois

 

Quels sont tes rêves et ambitions pour Atelier Gabrielle ?

Que l’entreprise perdure, qu’elle me permette de m’accorder un salaire et que mes enfants se battent pour la reprendre 

 

Vous pouvez retrouver Céline sur son instagram ou sa boutique 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.