fbpx

Interview : Milirue

 Carnets pédagogiques pour découvrir sa ville en Famille


 

Bonjour tout le monde

Cette semaine, je vous emmène découvrir les coulisses de Milirue , une jeune entreprise de carnets d’exploration, pour découvrir une ville en famille. Derrière Milirue se cache Clémence qui, en à peine 1 mois à déjà conquis plus de 600 familles ! Et est déjà présente dans pas moins de 10 points de ventes. Dans son interview, Clémence nous partage toute cette aventure entreprenariale, comment elle est passée d’une simple idée pendant le confinement au projet concret, elle nous raconte tout, mais aussi ses projets futurs car l’aventure n’est pas prête de se terminer !

 

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Clémence, Lilloise de 35 ans. Après une dizaine d’années passées dans des boîtes digitales de la région sur des postes de commerciale et de management, j’ai décidé de me lancer et de créer Milirue !
En quelques mots, mon envie avec Milirue, c’est de changer la manière dont on visite les villes en famille. Fini de choisir entre les activités qui plaisent aux enfants et celles qui plaisent aux parents. On découvre les villes ensemble, en s’amusant, avec des supports adaptés pour tout comprendre, et en simplifiant la vie des parents !

 

Travailles-tu seule ou en équipe ? 

Pour l’instant, je suis seule. Enfin, pas vraiment : j’ai une super équipe, mais qui est externalisée à ce stade. C’est vraiment clé de choisir les bonnes personnes. Et j’ai la chance d’avoir une super illustratrice, une super comptable et des entrepreneuses dans mon entourage avec qui on échange beaucoup pour s’aider à gagner du temps quand on rencontre des problématiques communes. Et dans 4 semaines, l’équipe commencera à s’agrandir pour de vrai 😉 

 

 

 

Qu’est ce qui t’as donné envie de créer Milirue ? Comment l’idée a t-elle germé dans ton esprit ?

On était en plein confinement… J’ai 3 enfants, dont 2 pour qui je devais faire l’école à la maison. Ma fille a la chance d’avoir passé ces 3 années de maternelle avec une maîtresse Montessori géniale : j’ai essayé de continuer à la maison, et ça m’a donné envie d’être créative avec mon fils, qui en avait ras-le-bol des polycopiés (et moi aussi).
 
En parallèle, j’avais passé beaucoup de temps à préparer un week-end en famille peu de temps avant. Bon mix d’activités culture/fun, gastronomie, spots plébiscités par les familles locales… j’adore arriver sur place en ayant anticipé tout ce qui peut rendre certaines journées un peu lourdes. C’est difficile d’être à la fois visiteur et guide en simultané pour les enfants. 
 
 L’idée de Milirue, c’est la prise de conscience que ça serait génial que tout le boulot soit pré-mâché pour nous les parents qui avons déjà 100.000 autres choses à faire au quotidien. Où comment faire en sorte que tout le monde passe un super week-end, en renforçant les liens entre les membres de la famille. Une sorte de family-team-building où on se crée de supers souvenirs en découvrant une ville en s’amusant ensemble.
 
 
 
 
 
 

Milirue est t-elle ta première aventure entrepreneuriale ? T’es tu fait aider dans la création de ton entreprise avant de te lancer ? ( couveuse d’entreprise, un accompagnement réseau ) ?

Oui et non. Première aventure entrepreneuriale oui. Mais dans ma précédente aventure professionnelle, c’était de l’intrapreneuriat ++. Alors ce n’est finalement pas si différent. Je me sens plus comme une navigatrice qui fait sa 1ère traversée en solo, que comme une navigatrice qui fait sa 1ère traversée. 
Avant de me lancer, j’ai fait un stage de 5 jours pour me remettre au niveau sur les sujets de fiscalité, compta, juridique, et ensuite, je me suis fait accompagner par la CCI pour affiner mon business plan. 
 
Pour la suite, je souhaiterais me faire accompagner par une structure comme Nord Entreprendre. C’est important d’avoir régulièrement des personnes expérimentées en face de nous, qui peuvent nous challenger, nous faire prendre de la hauteur.

 

Peux-tu nous expliquer les différentes étapes de création des carnets ? Comment es-tu passée de l’idée à la réalisation des guides ?

J’ai construit un comité au top : instit Montessori, orthophoniste, orthopédagogue, guides conférencières, des parents, des enfants. Je voulais des carnets très très bien faits, que les enfants prendraient en main en 2 temps 3 mouvements et une appli web qui anticiperait tous les besoins des parents. Alors j’ai travaillé sur nos besoins, sur les besoins des enfants, le respect de leur rythme, Ensuite, je me suis jetée à l’eau, j’ai produit le contenu, créé des liens avec un écosystème nouveau pour moi, avec une date en tête : finir le carnet lillois avant les vacances de Pâques !
 
Mes enfants ont beaucoup participé dans le processus de création. Chaque consigne, paragraphe, blague, photo, … tout devait être parfait ! Parfaitement clair, parfaitement utile, parfaitement adapté !
 

Que contiennent les carnets d’explorations, sont-ils axés sur une thématique ? Et à partir de quel âge les enfants peuvent-ils les découvrir ?

Ils contiennent le top du top de ce qu’il y a à découvrir en se promenant dans la ville.


D’abord, quelques pages pour éveiller leur curiosité : des infos, des jeux, des activités manuelles, et même un podcast pour découvrir un super héros de la ville, qui apporte des éléments de contexte à la visite qui suivra. A faire à la maison, dans le train vers la destination …


Ensuite, 2 parcours-découvertes qui permettent de découvrir tous les secrets de la ville. Ils durent 1h15 à 1h45 chacun. Le carnet s’appuie alors sur une web app : là aussi, le maître mot est la simplicité. Pas de mot de passe/login, rien à télécharger. On y trouve des extraits audio, peinture, photos, … sur une carte géolocalisée hyper bien faite pour faciliter la vie des parents. On y trouve même les meilleurs spots pour le dej ou le goûter.


Les carnets existent en version Mini pour les apprentis lecteurs (4 à 7 ans) et en version Junior (8 ans et +). Mais bien sûr ce sont les mêmes parcours : il n’y a que le contenu qui est adapté, pour embarquer toute la famille.
Pas de thématique particulière : de la culture, de la découverte du patrimoine, des blagues, des défis, des découvertes culinaires, des astuces de super espions, … Hyper varié pour vraiment bien s’amuser ! 

 
 
 
 
 J’ai lu dans un article que tu avais fait appel à une spécialiste de l’éducation Montessori, des Orthophonistes mais aussi des parents, comment s’est passé la collaboration de ces différentes personnes sur ce projet ? 
C’était super enrichissant. Chacun est venu confirmer des intuitions, apporter des solutions et des idées, des retours d’expériences (plus ou moins réussies). 
C’était génial d’avoir des experts vers qui me tourner pour avoir des réponses. Les activités proposées sont-elles adaptées à la tranche d’âge des plus petits ? Quelle police utiliser ? Que préfèrent-ils faire quand ils sont en temps “d’autonomie” en classe ? Comment aider les enfants à mémoriser leurs découvertes ? Comment présenter le concept de chronologie à des CP ? De pouvoir tester les carnets avec des enfants aux intelligences multiples…
 
 

Tu as créé ton entreprise pendant le confinement, avec cette situation si particulière, comment as-tu fait connaître le projet à tes premières clientes  ?

Premières clientes ET premiers clients ! 😉 Il y a plein de papas trop contents d’avoir une activité qui change à faire en famille !
Très vite, j’ai utilisé les réseaux sociaux pour faire en sorte de faire parler de la prévente. Après, c’est le bouche-à-oreille qui a fait le job ! et c’est la plus belle des récompenses.
Assez rapidement, j’ai également proposé à des librairies et des concept-stores de distribuer les carnets Milirue, j’ai aussi contacté des comités d’entreprises, des écoles, des hôtels, …
 

Tu as bénéficié de plusieurs articles dans la presse régionale ? Comment se sont passées les interviews ?

On peut dire que j’ai bombardé la presse régionale avec mon dossier de presse avant même la sortie des carnets 😉 Et très vite ils sont revenus vers moi. Dès le lendemain ou surlendemain généralement. En 2021, on était nombreux à avoir soif de culture, de distraction, de fun et d’activités pour occuper les enfants !
Certaines interviews ont été faites par téléphone, une autre sur les marches de l’Opéra, ou en présentiel à la radio, …
 

 

 

Quels sont tes rêves, ambitions pour le futur de Milirue ? 

Que tous les parents choisissent leur prochaine destination de city-trip en regardant la liste des destinations Milirue ! Et qu’elles soient nombreuses, en France comme en Europe ! 
Et aussi que ça devienne une expression “on ne se ferait pas un Milirue à Paris pour la Toussaint ?” 
 
Bref, que Milirue transforme vraiment la manière dont on visite les villes en famille et augmente le temps annuel de bonheur partagé en famille ! 😛
 
 

Quels sont tes rêves, ambitions pour le futur de Milirue

Les carnets Milirue pour découvrir Paris en s’amusant en famille !
Avec une créativité sans cesse renouvelée, une appli mili’web toujours aussi bien fichue, et toujours autant de moments de complicité où on se marre en famille pour profiter de la vie en passant un vrai moment de qualité parents-enfants ! 
Et puis, je cherche aussi des locaux et les futurs membres de la Mili’team ! 
 
 
 
 
Vous pouvez retrouver Clémence sur instagram ou via le site de Milirue 😉

 

Découvre la collection Océan !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *