fbpx

Portrait Créatrice : Brodeuse.boudeuse

Bonjour tout le monde, je vous emmène découvrir une nouvelle créatrice, une brodeuse. Cette série d’articles a pour objectif de mettre en avant les petites entreprises françaises et d’en apprendre plus sur les coulisses de la création. L’occasion pour vous de dénicher de superbes créations originales et artisanales. Aujourd’hui, c’est avec plaisir, que je vous fais découvrir l’univers d’Oriane, créatrice-brodeuse derrière le compte instagram Brodeuse.boudeuse

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour ! Je m’appelle Oriane et j’ai 23 ans. Je suis la brodeuse derrière le
compte brodeuse.boudeuse que j’ai créé il y a un an. Je suis une personne curieuse de tout. Je suis quelqu’un de facilement inspiré et créatif. La broderie est (re)entrée dans ma vie il y a quelques mois et s’est rapidement imposée comme passion. Depuis j’ai une sorte de double vie
de laborantine le jour vs brodeuse la nuit et j’adore ça !

Tes broderies sont vraiment belles, peux-tu nous raconter comment tu as découvert la broderie et comment tu as commencé à en faire ?

Alors quand j’étais petite et que j’allais chez mes grands-parents, ma grand-mère me faisait broder de petits motifs simples pour m’amuser (des étoiles, les fleurs, un petit oiseau…) et fabriquer des habits pour mes Barbies. Ensuite j’ai complètement arrêté jusqu’en 2019. Je me suis retrouvée entre 2 boulots en janvier 2019 à Québec et j’avais beaucoup de temps à tuer alors j’ai ressorti quelques fils que j’avais récupérés de ma colloc. Et c’était reparti ! J’avais enfin une activité qui me vidait la tête et qui me permettait d’être créative. J’ai ensuite créé le compte
instagram brodeuseboudeuse en mai pour me booster et partager mes broderies.

Combien de temps te faut-il pour terminer une broderie ?

Le temps de confection est très variable, le minimum va être 30min-1h pour de petits motifs comme le « ma loutre » ou la « promesse du petit doigt ». Certaines broderies m’ont pris plusieurs dizaines d’heures comme le chat « Cheshire » qui totalise une quarantaine d’heures.

Peux-tu nous expliquer ton processus créatif de l’idée jusqu’à la broderie finale ?

En ce qui concerne les idées, elles m’apparaissent de façon très variable. Cela peut être en fouillant sur pinterest, en lisant, en regardant une série ou en discutant… Quand je sens que c’est le moment de réaliser une des broderies sur ma liste d’idées, je fais des recherches sur pinterest ou dans mes sauvegardes instagram. Je me fais un méli-mélo d’images
d’inspiration que je mets de côté. Ensuite je commence à dessiner sur photoshop (avec ma tablette graphique je trouve que c’est plus simple que sur papier) jusqu’à ce que le motif me plaise. A ce moment-là je prépare le tambour à broder. Je mets le tambour contre l’écran de l’ordinateur
et je dessine par transparence. J’utilise un stylo pilot frixion car il s’efface à la chaleur. Si jamais je change d’avis en cours de route je peux passer un coup de sèche-cheveux sur la broderie et ensuite redessiner. Une fois le motif sur le tissu je desserre le tambour et je retourne le coupon pour pouvoir broder directement dans le bon sens. Je commence ensuite à broder. J’aime commencer par les contours au point de tige lorsqu’il y en
a. Je brode rarement d’une seule traite. Cela se fait souvent sur quelques jours. Une fois cela fait j’efface les marques de dessin restantes à la chaleur pour avoir une broderie nette et propre. La dernière étape est de finaliser le dos de la broderie. Il existe plusieurs techniques différentes et je n’en ai pas vraiment de préférée. Je ne finalise le dos des tambours
avec de la feutrine que lorsque je l’offre à quelqu’un. Quand c’est un exemplaire pour moi je ferme juste avec un fil afin de pouvoir récupérer le tambour facilement pour le ré-utiliser ensuite. Et la dernière étape est de faire ma petite photo instagram pour partager le résultat que je tease
souvent en story !

Travailles-tu sur une broderie à la fois où tu en réalises plusieurs en même temps ?

J’ai plusieurs projets en même temps en ce qui concerne les dessins des broderies à venir. Je commence à dessiner dès qu’une idée me plaît en général. Cependant, pour ce qui est de la création/réalisation physique des broderies je préfère travailler sur une à la fois. Cela m’évite de me disperser. Je préfère canaliser mon énergie et mon attention sur une seule avant de passer à la suivante.


Qu’est-ce que tu aimes le plus broder ?

C’est un peu banal mais j’aime beaucoup broder des ensembles fleuris comme dans le « K » que j’ai réalisé l’été dernier ou dans « Ostara ». J’aime beaucoup le mix de formes et de couleurs possibles. Sinon j’aime beaucoup faire des crânes mexicains. C’est ce que je faisais le plus au
début de mon compte et j’ai hâte d’en refaire !

Écoutes-tu de la musique quand tu brodes ?

Oui ! j’aime beaucoup écouter de la musique quand je brode car cela me permet d’entre dans une sorte de bulle, d’atmosphère un peu spéciale. Dans ces cas-là j’aime beaucoup écouter des groupes un peu différents comme Wardruna, Laboratorium piesni, Heilung…Je trouve que ça s’y
prête particulièrement. Quand j’ai recommencé à broder l’an dernier je regardais aussi des séries comme Outlander par exemple ou des vidéos Youtube. Depuis le confinement j’ai découvert les podcasts, ce n’était pas vraiment un format qui m’attirait mais j’apprécie beaucoup en écouter
quand je brode ou quand je dessine.

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui souhaite s’essayer à la broderie ?

Déjà je commencerai par lui dire que la broderie c’est le feu et que ce n’est pas du tout quelque chose de dépassé ! Je conseillerai peut-être de regarder quelques vidéos pour connaitre 2 ou 3 points de base.
Cependant je ne pense pas que ce soit obligatoire de connaître les noms, ni de maitriser 10 points différents dès le début. Honnêtement, je ne connais pas la moitié des noms des points que j’utilise en routine.
Je conseillerai aussi tout simplement de prendre du fil, une aiguille, un bout de tissu et de s’y mettre. Même sans savoir ou on va. C’est comme en dessin, c’est une toile vierge où tout est possible. Ah oui, et aussi, on ne commence pas en se disant que l’on n’y arrivera pas ou que l’on n’est pas assez minutieux, c’est faux ! Tout peut se travailler !

Quels sont tes comptes Instagram favoris de créateurs ?

En ce qui concerne la broderie très réaliste ( needlepainting ou peinture à l’aiguille) j’admire vraiment jolly_hoops, emillieferris et juliecampbellart. Je pourrais en citer plein d’autres mais je vais me tenir à ces 3-là. J’aime beaucoup l’univers de mooncandles aussi qui est créatrice de bougies, le compte dessin de emmie.07 me fait rêver aussi. Je suis des tas de comptes différents.

En ce moment, tu travailles sur un projet de boutique en ligne, peux-tu nous en dire plus ?

J’ai commencé l’année 2020 en me disant que cette année allait marquer le début de ma boutique etsy et de mes premières ventes. Mais en faisant quelques recherches je me suis rendu compte que je ne m’y prenais absolument pas bien et que ce que j’avais déjà entrepris était plus
que bancal. Alors j’ai profité du confinement pour réfléchir à ce que je voulais exactement proposer comme création. C’était compliqué, mais maintenant que sais dans quelle direction je me dirige !
Aucune démarche administrative n’est encore faite. Je m’autoforme pour le moment et je travaille sur les modèles que je proposerai sur la boutique en ligne. Je suis actuellement en phase de « prototype ». Il y a déjà un modèle qui est posté sur le profil mais je n’ai pas indiqué lequel 😜
Ce que je peux dire du projet à l’état actuel, c’est que l’univers sera bien plus défini que sur brodeuse.boudeuse (en même temps sur brodeuse.boudeuse on suit davantage mon évolution
pas à pas qu’un fil rouge détaillé). Pour l’instant, je peux dire que les designs s’annoncent célestes, cosmiques, personnalisables… et qu’ils mettront un peu de magie dans le quotidien !

Vous pouvez retrouver les créations d’Oriane sur son compte instagram 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.