fbpx

Portrait Créatrice : CLËR

Bonjour tout le monde, comme chaque vendredi voici une nouvelle interview de créatrices-créateurs français.

Afin de mettre à l’honneur la fabrication artisanale, les petites entreprises françaises et vous faire découvrir de nouvelles personnes créatives. Une occasion de découvrir leur travail et leur boutique. Rentrez dans l’univers des créateurs / créatrices, découvrez l’envers du décor de leur métier, ce qui se passe derrière leur belles photos instagram. Aujourd’hui, je vous présente Claire, la créatrice de Clër, le shop dodu !

Bonjour, peux-tu te présenter et nous dire ce que tu fais ?

Salut salut la compagnie ! 
Je m’appelle Claire, j’ai 29 ans et suis originaire du Puy-de-Dôme. Je suis Designer graphique, illustratrice et créatrice sous le nom de Clër. Je réalise principalement des illustrations jeunesses et des peluches en matériaux de récupération ( draps, rideaux, vêtements, chutes …) prénommées « Les Dodus ». Je travaille aussi avec des professionnels sur leurs communications visuelles. Je me suis lancée en tant que freelance en décembre 2018, cependant je continue de travailler à mi-temps dans un collège à côté 🙂

Tu vends sur ta boutique etsy, de beaux tirages de tes illustrations mais aussi des originaux. Peux-tu nous parler de l’une de tes illustrations préférées ?

Dure de choisir ma préférée mais la dernière illustration parut sur ma boutique a une belle histoire. J’ai commencé à l’imaginer au début de notre cher confinement, et elle a vu le jour semaine après semaine. Les commandes d’impressions étant compliquées, j’ai décidé de l’imprimer par mes soins en sérigraphie. Beaucoup d’essais, mais un résultat très concluant à mon goût, je voue une passion pour les couleurs fluo en ce moment donc travailler l’orange en sérigraphie fut un pur bonheur. 
De plus, à la mise en vente j’ai décidé de faire don de la moitié des bénéfices à la fondation Abbé Pierre pour aider les plus démunis en cette période difficile. Je vais d’ailleurs pouvoir bientôt commencer à envoyer ces dons.
Ces affiches sont toujours en vente et les dons seront valables jusqu’à épuisement des stocks. J’aime créer des illustrations qui ont du sens (éthiquement, socialement …) et une histoire. Je pense que celle-ci résume bien ma démarche 🙂

On trouve aussi d’adorables petites peluches, que tu appelles les dodus. Comment as-tu appris la couture et comment tout ce petit monde a t-il évolué ? 

C’est ma petite maman qui m’a appris la couture quand j’étais « jeune ». Pendant mes études j’étais amenée à créer des maquettes et le tissu est revenu vers moi doucement. À la fin de mon parcours, j’ai commencé à coudre des vêtements pour moi (et oui … j’aime les fringues), mais il me restait toujours des chutes. J’ai donc commencé à réaliser des peluches avec ces chutes, grâce à des patrons trouvés sur le net. Et une fois rodée sur le sujet j’ai enfin pu mettre en volume tous les petits personnages que j’imaginais dans ma tête … et les dodus sont nés ! Puis j’ai continué à faire progresser ces personnages éthiquement en utilisant un maximum de tissus recyclés. Il y a tellement à faire avec les matériaux de seconde main 🙂

Y’a t-il une création dont tu es particulièrement fière ?

Un groupe de créations on peut dire : j’aime beaucoup mes fruits et légumes dodus. Et j’espère en être encore plus fière bientôt : les principaux modèles sont en cours de « relooking » … je compte les réaliser tous en teinture végétale, afin de rester cohérente dans ma démarche éthique. Le dernier prototype de la collection fruits et légumes me plaît particulièrement : le petit Ail Dodu sera, je l’espère, disponible bientôt en boutique.

Comment se passe la réalisation d’une de tes peluches, peux-tu nous parler de ton processus créatif ?

Je tiens régulièrement un carnet de croquis où je dessine beaucoup de petits personnages et autre. Je m’inspire donc de ces croquis pour réaliser le patron et après en avant la couture 🙂Je n’ai pas réellement de « processus », enfin je ne crois pas … l’inspiration ça va ça vient : il y a des jours ou la peluche va se construire presque toute seule sans embuche et d’autres modèles qu’il me faudra reprendre plusieurs fois.

À tes débuts, comment as-tu fait connaître tes compagnons dodus via les réseaux, des salons, des marchés ?

Au début c’était surtout du bouche à oreille, je ne pensais pas un jour les commercialiser … donc de copine en copine, de naissance en naissance, on m’en demandait régulièrement 🙂 Puis l’aventure avançant, j’ai eu l’opportunité d’avoir une boutique éphémère non loin de chez moi, celle-ci m’a apporté pas mal de visibilité … et puis au fur et à mesure, j’ai participé à de plus en plus de marchés de créateurs, dont les marchés Etsy de ma région. 
Et bien évidemment instagram fut une super vitrine pour mon travail (et il l’est encore), j’ai pu faire connaissance avec quelques « influenceuses » qui ont gentiment partagé mon travail et m’ont permis de faire connaitre les dodus … même si on n’est pas encore sur une grosse visibilité avec 1000 abonnés 🙂

Peux-tu nous décrire ton espace de travail, plutôt organisé ou très désordonné ?

On peut dire que mon petit atelier représente bien mon cerveau : il y a des jours avec et des jours sans 😂 Pendant les vacances scolaires, il est plutôt organisé vu que j’y travaille tous les jours et en période scolaire c’est un peu plus à l’arrache … pendant ces périodes je cours partout, je gère les urgences pour mon entreprise, donc le rangement est plus approximatif 😅

Tes créations sur instagram sont très bien mises en valeur. Prends tu toi-même en photos tes créations ? Comment réfléchis-tu au stylisme de tes photographies ?

Oui, je prends moi-même mes photos. En ce moment ce n’est pas la partie que je préfère, car manquant de luminosité dans mon atelier, je suis un peu obligée de tout déménager à chaque shooting. Pour l’ambiance de celle-ci j’essaye surtout de rester cohérente entre chaque post pour avoir un feed harmonieux et j’essaye aussi de rester toujours délicate et subtile sur les mises en scène.

As-tu des conseils à donner aux autres créatrices qui ont du mal avec la photographie de produit ?

Le conseil le plus précieux à mon goût : la patiente ! Il faut essayer plusieurs mises en scènes, plusieurs accessoires, plusieurs harmonies de couleurs … il n’y a pas de miracle … tester, tester. C’est en essayant des choses qu’on progresse.


Quelles sont tes créatrices/créateurs favoris sur instagram ? 

En ce moment j’aime beaucoup l’illustratice @leighellexson, qui utilise des couleurs absolument magnifiques.J’aime également les céramiques de @theforestmori ainsi que l’univers très doux de @little.piep

As-tu des projets pour ta boutique ? Un objectif que tu souhaiterais atteindre ?

Objectif principal pour septembre : ressortir la collection complète des fruits et légumes et pas que sur ma boutique Etsy … mon shop en ligne perso est en cours de création 😉 stay tune !

Vous pouvez retrouver les créations de Claire sur son compte instagram et sa boutique 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.