fbpx
Interview créatrice Kitty Paws

Portrait Créatrice : Kitty_paws_handcraft

Bonjour tout le monde, nouvelle interview de créatrice, aujourd’hui je vous emmène partir à la découverte de l’univers doux et mignon de Tatiana et de son instagram KITTY PAWS. Nous avons parlé de la conception de ses peluches, de comment elle a appris seule la couture, de ses inspirations et pleins d’autres choses … Bonne lecture !

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour ! Mon prénom est Tatiana, et j’ai 22 ans. Je créé des peluches et jouets pour petits et grands, mais aussi des accessoires. Cela fait moins d’un an que je me suis lancé dans cette aventure, mon métier étant aux antipodes de ma passion pour la couture, puisque je suis développeuse web, ux/ui designer. Pour ceux qui seraient perdus, il s’agit de la conception, du design et de la programmation d’interface web et mobiles.

interview-créatrice- peluches- couture

 D’où vient le nom de ta boutique « Kitty Paws » ?

Ce nom vient d’une grande passion pour les chats, et de l’esprit ‘mignon’ qu’on peut lui affilier dans de nombreuses cultures. Mon logo est en fait inspiré de l’un de mes chats, un petit chat noir turbulent et intrépide mais terriblement adorable.

Tes petites peluches sont adorables, comment les conçois-tu ? Peux-tu nous parler de ton processus créatif, de l’idée jusqu’à la peluche finale ?

Les petites peluches chats sont le résultat de longs essais ; j’ai commencé par des peluches plus grossières lorsque je débutais, en feutrine, avec des tissus de récup’. Puis j’ai commencé à chercher des inspirations en me baladant sur la toile et les différents réseaux. Petit à  petit, je suis arrivée à la peluche telle qu’elle est aujourd’hui.
Mon processus de création est assez simple. Je commence par gribouiller une idée, puis j’essaie de la faire évoluer en parcourant nombre de sources d’inspirations. Ensuite je confectionne mes patrons, et je fais des tests pour les affiner et obtenir le résultat que j’ai imaginé.

De quoi t’inspires-tu pour imaginer les tenues tellement mignonnes de tes peluches ?

Grande fan d’Asie, mes inspirations en sont en effet influencées. Je consomme beaucoup de manga/manhwa/manhua et d’animes, qu’ils soient japonais, coréens ou chinois. J’imagine que cela se répercute en partie sur mes créations, dans leur design ou leur esthétique finale.
Ce n’est cependant pas ma seule inspiration. J’ai toujours apprécié les tissus appelés liberty, mais surtout l’esthétique anglaise qui y est liée. Des tissus fleuris, une ambiance jardin et cosy, des motifs subtils et détaillés.
Du minimalisme à l’accumulation, mes recherches de tissus sont bien souvent contraignantes. Réaliser des créations de petite taille demande des tissus avec de petits motifs afin de mettre en valeur autant le design général que le tissu en lui-même, Ce qui bien souvent décide de mes achats.

conversation-créatrice-peluches- couture

Comment as-tu appris à coudre ? Et créer tes propres peluches ?

Histoire amusante. Lorsque j’étais en études, je cherchais un passe-temps manuel pour me vider la tête, décompresser. Alors j’ai demandé à ma mère si je pouvais emprunter son ancienne machine à coudre, et j’ai appris à m’en servir toute seule. Les bases avec le mode d’emploi, puis j’ai récupéré du tissu, cherché des idées coutures pour débutant. De fil en aiguille, littéralement, j’ai progressé à mon rythme.
La création de peluches est venue d’elle-même ; je me suis dit qu’il était plus prudent de commencer par de petits projets. J’ai commencé par des portes-clefs en feutrines, puis des peluches de seulement 10 cm. Finalement, j’ai développé une première collection en faisant des vêtements, puis de quoi faire dormir la peluche, puis des meubles, une petite maison. Peut-être mon âme d’enfant, et l’envie de créer les jouets que j’aurais aimé avoir étant plus petite.

discussion-création- peluches-couture

Tes photos de produits sont belles par leur simplicité et la beauté de leur composition, les prends-tu toi-même ? Comment imagines-tu le stylisme de tes photos ?

Merci beaucoup ! Je prends toutes les photos moi-même. Pour être honnête, je ne suis pas très à l’aise avec les réseaux sociaux, et j’ai mis beaucoup de temps avant de me lancer dans un compte Instagram.
Prendre des photos n’est clairement pas mon fort ; c’est pour cela que j’ai décidé de partir sur une esthétique minimaliste. Mon but était d’avoir des photos les plus simples possibles, que l’on puisse voir mes créations, les détails. Pour les compositions plus complexes, en général je demande de l’aide à ma famille ou à des ami.e.s.

Peux-tu nous décrire ton espace de travail ?

Bordélique ? Mon espace de travail se découpe en fait en deux espaces : l’un se trouve être un bout d’atelier au-dessus du garage de mes parents (avec la machine à coudre, les tissus, et tout le matériel que je peux avoir), et l’autre est le bureau de ma chambre.
Tout ce qui est création des patrons, découpe des tissus, machine à coudre et surfileuse, ce sont des étapes que je réalise dans l’atelier. Et tout le travail de détail : les coutures à la mains, les détails et finitions (pour les vêtements des peluches chats, par exemple), je le fais le soir dans ma chambre, en rentrant du travail. Un petit thé, une bonne série ou un film, et le tour est joué !

Quels sont tes futurs projets pour « kitty paws » ?

Beaucoup de choses… Je dirais même, beaucoup trop.
J’aimerais étendre ma collection de peluches chats. Dans un premier temps, travailler sur les petits meubles en bois  que j’ai commencé à fabriquer. Pour l’instant, il s’agit d’un ensemble de meubles pour une chambre ; à l’avenir, j’aimerais l’étendre à d’autres pièces (cuisine, salle de bain, salon, bureau, jardin potager…).
Autre projet, les peluches chouettes. Il faut savoir que mes peluches chats font 15 cm de hauteur, mais j’aimerais avoir une autre collection de peluches plus grandes. Les chouettes feraient 25 cm de haut. L’idée serait d’avoir une peluche plus simple, peut-être pour des enfants plus jeunes. Mais aussi un modèle à habiller, avec des vêtements, de quoi faire dormir la peluche.
J’aimerais également proposer quelques créations plus classiques. Des pochettes, des sacs, des portes-cartes, des sacs filets, etc. pour ranger toutes sortes de choses. Mais aussi, proposer des créations dans l’esprit du zéro déchet. Je fabrique beaucoup de choses pour moi actuellement, pour faciliter mon quotidien, organiser mes affaires. Cela pourrait également être utile à d’autres personnes, alors pourquoi pas en proposer.

conversation-créatrice- peluches- couture

 

Vous pouvez retrouver les créations de Tatiana sur son compte instagram 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.