fbpx

Portrait Créatrice : Maison Suzy

Bonjour tout le monde, voici la dixième interview de créatrices-créateurs français ( de mon groupe fb privé « les petites entreprises créatives » ) .

Afin de mettre à l’honneur le savoir-faire artisanal français et vous faire découvrir de nouvelles personnes talentueuses. Une nouvelle occasion de découvrir leur travail et leur boutique. Rentrez dans l’univers des créateurs / créatrices, découvrez l’envers du décor !

Pour cette dixième interview, je vous présente Sophie, la créatrice des parfums pour enfants de la boutique Maison Suzy.

Bonjour Sophie, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Sophie, j’ai 33 ans, je suis mariée et maman d’une petite fille de 3 ans, et je vis dans le sud de la France, entre Sète et Montpellier. Il y a 6 mois, j’ai lancé Maison Suzy, une marque éco-responsable d’eaux de toilette fabriquées en France, à la composition simple, saine et adaptée aux
enfants.

Tu crées des parfums pour les enfants à partir de 3 ans, comment est née l’idée, l’envie d’ouvrir une parfumerie pour les enfants ?

J’ai toujours été attirée par l’univers de l’enfance. Plus jeune, j’ai voulu être pédiatre, puéricultrice, institutrice… et puis finalement, au gré des études, je suis devenue Responsable de Marque dans le secteur des cosmétiques. Début 2018, la société dans laquelle je travaillais a définitivement fermé ses portes et je me suis dit que c’était un signe, qu’il était temps pour moi de me lancer dans ma propre aventure. J’avais envie de mettre à profit mes 8 ans d’expérience professionnelle pour créer quelque chose qui me ressemble et qui soit en accord avec mes valeurs. En parallèle, ma fille grandissant, j’avais remarqué que le choix était assez limité en matière de parfums pour les 3-10 ans, et que c’était compliqué de trouver un parfum pour enfant (et non pour bébé) avec un design sympa et surtout une composition adaptée. C’est ainsi que l’idée a peu à peu germé dans mon esprit, pour finalement se concrétiser fin 2018.

Comment trouves-tu l’inspiration, es-tu inspirée plus par des odeurs ou par des mots ou est-ce des images qui te viennent en tête ?

Pour créer l’univers de la marque, je me suis inspirée de ce que j’aime au quotidien ( couleurs, matières, sentiments etc…) et de mes envies en tant que maman. Pour la création des senteurs j’ai fait appel à un nez car c’est un vrai métier qui ne s’invente pas ! Elle a réussi à traduire en odeurs ce que j’avais en tête pour chaque création. Une belle collaboration.  

Peux-tu nous expliquer comment se déroule la réalisation d’un de tes parfums ?

Tout commence par la réalisation du brief qui est envoyé au nez pour la création de la senteur. Lorsque la senteur est validée, sa composition est envoyée à un laboratoire qui va fabriquer le concentré de parfum en grande quantité. Ce concentré de parfum est ensuite livré au conditionneur qui va, une fois le temps de maturation passé, le mélanger aux autres ingrédients entrant dans la composition du produit final. Lorsque ce mélange est effectué, on passe à la dernière phase : la macération. Cela consiste à laisser reposer le mélange quelques semaines. C’est une étape essentielle qui permet au parfum de se stabiliser et de bien se développer. Le conditionneur peut ensuite procéder à la mise en flacon et en étui.

En parallèle de tout ce processus de fabrication, il y a également d’autres grandes étapes comme la réalisation des tests réglementaires nécessaires à la mise sur le marché de l’eau de toilette, ou la création des décors des étiquettes et étuis.

Fais-tu tester tes parfums par ta fille, ou encore tes proches ?

Oui, c’est très important d’avoir le ressenti des futurs clients lorsqu’on développe un produit. Pour la réalisation de Jolie Bichette et Loulou des Bois, j’ai organisé un sondage au sein de la crèche de ma fille, et demandé l’avis d’un maximum de parents et enfants de mon entourage. Cela m’a permis d’affiner les pistes olfactives et me conforter dans mes choix.

A quoi ressemble une de tes journées de travail ( Hors confinement ) ?

Ma journée de travail démarre après avoir conduit ma fille à l’école (moi à pieds, elle en draisienne, c’est mon petit plaisir du matin). La matinée est en général dédiée au traitement des mails et des commandes, et à l’administratif. Puis j’enfile ma casquette de commerciale, et s’il me reste un peu de temps je travaille sur la com et le marketing. Mais bon, dans la mesure où je travaille seule chaque journée est différente de la précédente, et je fais en fonction des urgences ou des besoins du moment !

Comment as-tu commencé à faire connaître tes parfums ?

Tout simplement sur les réseaux sociaux, principalement avec instagram et facebook. Fin 2019, j’ai également participé à des évènements comme le Festival Green à Montpellier ou le Pop-up Store de Noël organisé par The Reunion et le Magazine Little à Marseille. Et pour me faire connaître auprès des professionnels, j’ai dressé une liste de tous les points de vente susceptibles d’être intéressés par mes produits, et je les contacte un par un. C’est long et fastidieux, mais ça reste le meilleur moyen quand on n’a pas encore le budget pour participer à de gros salons comme Maison & Objets ou Playtime.

Comment choisit-on un parfum pour enfant ? Quelles sont les choses à savoir pour faire le bon choix ?

La priorité c’est d’être attentif à la composition du parfum, car la peau d’un enfant reste plus délicate que celle d’un adulte : privilégier les ingrédients d’origine naturelle, les compositions simples sans ingrédients inutiles (ex : colorants ou filtres anti-UV), ou encore faire attention à la teneur en alcool qui n’a pas besoin d’être aussi élevée que dans une eau de toilette pour adulte. Quant à la senteur, elle doit rester douce, rassurante et légère, de manière à ne pas perturber l’odorat encore sensible des plus jeunes. 

A quoi ressemble ton espace de travail, peux-tu nous le décrire en quelques mots ?

Je travaille chez moi. Je me suis aménagé un espace de travail à l’étage dans une petite pièce qui nous sert également de dressing et de chambre d’appoint. J’ai un bureau près de la fenêtre, et un coin « logistique » avec un plan de travail où je prépare les commandes. Ce n’est pas très grand, mais c’est lumineux et je m’y sens bien.

Où peux-t-on trouver tes parfums ? As-tu des points de ventes ? 

On les trouve sur le site e-commerce de la marque (www.maisonsuzy.fr), mais aussi dans une trentaine de points de vente en France et en Belgique. Pour en citer quelques-uns : L’Arbre aux Souhaits à Brest, La Tribu des Petits Pois à Caen, So Bohème à Nice, et dernièrement dans 7 parfumeries Nocibé de l’Est de la France.

Quels sont tes comptes instagram de créateurs / créatrices favoris ?

C’est compliqué car j’en aime beaucoup ! On va dire : talenaetlouison pour son univers que j’adore, lesyeuxfripons pour ses jolies illustrations, despetitsdoigts pour ses créations pleines de poésie. Et aussi mon amie mademoiselleconfettis pour sa sélection de créatrices et jeunes marques françaises.

Quels sont tes futurs projets ? Et comment vis-tu cette période de confinement ?

Mes projets restent les mêmes qu’avant : développer et faire connaître Maison Suzy, qui n’est encore qu’un « bébé ». Et espérer pouvoir en vivre un jour !

Quant à la période de confinement, j’essaye de ne pas trop penser au négatif, à l’inquiétude, et aux conséquences sur ma toute jeune société, et de voir le bon côté des choses : toute ma famille est en bonne santé, j’ai du temps pour profiter à fond de ma fille et de mon chéri, et nous avons la chance de vivre dans une maison avec jardin, donc on n’est vraiment pas à plaindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.