fbpx

Portrait Créatrice : SpeechLace

Bonjour tout le monde, voici la cinquième interview de créatrices-créateurs français ( de mon groupe fb privé « les petites entreprises créatives » ) .

Afin de mettre à l’honneur le savoir-faire artisanal français et vous faire découvrir de nouvelles personnes talentueuses. Une nouvelle occasion de découvrir leur travail et leur boutique. Rentrez dans l’univers des créateurs / créatrices, découvrez l’envers du décor ! Pour cette nouvelle interview, je vous présente Marie, créatrice de la boutique SpeechLace. .

Peux-tu te présenter et nous décrire ce que tu fais ?

Je m’appelle Marie, j’ai 27 ans et j’habite à Lyon.

Je suis la créatrice de la marque SpeechLace. C’est une marque de vêtements et accessoires pour femmes, cousus main et éco-responsable. Je réalise toutes les pièces que je vends moi-même, dans mon atelier, à mon domicile. 

J’ai lancé ma marque en 2017 de manière « non professionnelle » puis je suis passée au statu de micro-entreprise en 2018.

Actuellement, je partage mon temps entre ma micro-entreprise et mon activité salariée (je suis vendeuse). Mais mon objectif serait de pouvoir vivre pleinement de mon activité de créatrice.

D’où te viens ta passion pour la mode et la couture ?

Je suis passionnée par le monde de la mode depuis très longtemps. Je dirais que cela à vraiment commencé au collège, j’avais une copine qui aimait beaucoup faire les boutiques et porter des vêtements un peu différents et elle m’a un peu initiée.

A partir de là j’ai commencé à accorder plus d’importance à ce que je portais, à m’exprimer à travers mes vêtements. J’aimais beaucoup me démarquer et être originale (encore aujourd’hui mais je crois que c’était encore plus le cas pendant mes années lycée !). Je lisais énormément de magazines de mode (principalement Vogue et Glamour ) et de blogues mode ( comme celui de Garance Doré ).

A côté de ça, j’ai toujours beaucoup aimé les activités manuelles de toutes sortes (j’ai un papa très bricoleur qui m’a peut-être inspirée ! ). La couture c’était donc une activité qui liait mon côté créatif et mon amour pour la mode. J’ai commencé en cousant des petits accessoires, puis à créer des vêtements. Ça me permettait d’avoir des pièces vraiment uniques !

Comment as-tu appris à coudre ?

Je n’ai pas de formation de couturière (j’ai fait des études de biologie et de diététique qui n’ont absolument rien à voir !). J’ai appris  à coudre de manière complètement autodidacte, notamment grâce aux tutoriels de Make My Lemonade. C’est avec leurs patrons que j’ai commencé à coudre des vêtements. Je me suis améliorée avec le temps, en me lançant dans des pièces de plus en plus techniques et compliquées. Et j’ai ensuite commencé à coudre mes propres créations en m’inspirant des patrons que je possédais et en faisant beaucoup de tests.

Pourquoi as-tu eu envie d’ouvrir ta propre boutique en ligne ? D’ailleurs pourquoi avoir choisi ce nom ?

A force de coudre pour moi, j’avais beaucoup de vêtements, dont certains que je ne portais pas. Je me suis alors dit que je pouvais commencer à vendre mes créations. Et j’ai donc décidé d’ouvrir ma boutique en ligne sur Etsy

Le choix du nom m’a pris beaucoup de temps ! Je voulais quelque chose qui montre le côté unique de mes créations mais qui ait aussi un lien avec l’univers du vêtement. SpeechLace c’est un jeu de mot entre « speechless » = « sans voix » et « lace » = « dentelle » en anglais. La dentelle car c’est une matière que j’aime beaucoup, elle à un côté à la fois très sexy mais aussi virginale, et j’aime bien cette dualité. Et speechless car c’est l’expression en elle-même me plait, et parce qu’en portant un vêtement on peut exprimer plein de choses sans avoir à parler.

Quel a été le déclic qui t’as donné envie de créer une marque éco-responsable ?

Etant passionnée par le monde de la mode, je savais que c’était malheureusement une des industries les plus polluantes. J’ai lancé ma marque à une époque où je commençais à d’avantage faire attention à ce que je consommais ; c’était donc logique pour moi de faire aussi attention aux matières que j’utilisais pour créer mes vêtements.

J’ai eu le cheminement de me tourner essentiellement vers des matières écologiques pour mes créations en même temps que j’avais le cheminement personnel de m’éloigner de la fast-fashion et de me tourner vers des alternatives plus écologiques (vintage, seconde-main et marques éco-responsables ). Un changement qui est toujours en cours aujourd’hui car cela prend du temps de changer ses habitudes et que personne ne peut devenir « parfait » dans sa manière de consommer du jour au lendemain !

Comment veux-tu que les femmes se sentent en portant tes créations ?

Je souhaite créer des vêtements dans lesquels les femmes se sentent à l’aise et épanouies. Et grâce auxquels elles puissent exprimer leur personnalité. Des vêtements qui leurs permettent d’être qui elles souhaitent. La cause féministe est très importante pour moi et j’essaye d’y participer à ma manière et à mon échelle.

Ou trouves-tu l’inspiration ? As-tu des créateurs chouchous sur Instagram ?

Je lis toujours des magazines de Mode, je regarde des défilés et c’est vrai que j’utilise aussi beaucoup les réseaux sociaux. Essentiellement Pinterest et Instagram qui sont vraiment une source infinie d’inspirations ! Sur Instagram j’aime à la fois suivre des bloggeuses/influenceuses et des créatrices. Il y a beaucoup de créatrices que j’adore et qui m’inspire : si je reste dans le domaine des vêtements j’aime beaucoup la marque Les Poupées avec tous ses imprimés (qui est en plus une marque lyonnaise !), l’univers ultra pop et coloré de Cherry and Mint, et les super broderies de La French Pique.


Quelle est ta façon de travailler, comment t’organises-tu pour coudre ? (hors période de confinement)

Comme j’ai également une activité salarié, je travaille essentiellement pendant mes jours de repos (soit 2 jours dans la semaine et parfois le dimanche). Et je suis quotidiennement sur les réseaux sociaux qui sont un très bon moyen de promouvoir ma marque et mon travail.

Lorsque je crée des nouveaux vêtements, je liste d’abord mes différentes idées ( types de vêtements, coupes, couleurs, imprimés…). Je choisis ensuite les tissus et crée les patrons de mes différentes pièces. Ensuite il y a la partie couture ( pour certaines pièces je fais d’abord une toile de test avant de coudre dans le tissu final ). Puis je prends en photo les vêtements ( seule ou avec l’aide de mes amies ) et je les mets en ligne.

Pour ce qui est de mes réseaux sociaux, je prends toujours une journée pour programmer tous mes postes Instagram sur le mois à venir.

À ce propos, comment vis-tu cette période si particulière ?

Je suis confinée seule dans mon appartement et je suis au chômage technique pour mon activité de salariée. Ce qui me donne plus de temps pour coudre. J’ai créé quelques accessoires et cousu des masques pour mes proches mais je ne me suis pas lancée dans la création de nouveaux vêtements. Je n’avais pas vraiment l’inspiration et c’est une période assez compliquée à elle-seule donc je ne voulais pas en plus me forcer. C’est normal d’avoir des moments où l’envie de créer est moins présente et je pense qu’il est important de ne pas se sentir coupable. Donc en plus de la couture je fais du sport, je cuisine, je lis, j’écoute des podcasts et je regarde des films et des séries sur Netflix.

 Ou peut-on retrouver tes produits ?

En plus de ma boutique Etsy, je vends également mes vêtements sur la boutique en ligne La Crème des Créateurs (qui regroupe des créations 100% made in France). Les pièces que je vends sur ce site sont créées exclusivement pour la boutique, en collaboration avec Wendy le créatrice du site.Et il m’arrive aussi de participer à des marchés de créateurs sur Lyon.

 As-tu des projets futurs pour ta boutique ?

Je n’ai pas vraiment de projets en ce qui concerne ma boutique spécifiquement. Mais j’en ai plusieurs avec La Crème des Créateurs, même s’ils sont un peu en attente pour le moment à cause du confinement.

Vous pouvez retrouver les créations de Marie sur son compte instagram ou sa boutique 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.