fbpx
Nouveau, la livraison est gratuite 😘
Interview coulisses de l'artisanat français

Portrait Créatrice : Studio Valentine KVL

Bonjour tout le monde, je suis contente de vous retrouver pour vous présentez une nouvelle créatrice. Il s’agit de Valentine qui réalise de magnifiques objets pour la maison, pour son compte instagram et sa boutique ! Nous avons parlé de son parcours, des étapes de fabrications de ses objets, d’entreprenariat et de sa fierté de pouvoir vivre de sa passion … Bonne lecture !

Peux-tu te présenter en quelques mots et nous dire ce que tu fais ?

Je m’appelle Valentine j’ai 32 ans je suis maman et entrepreneure. Je conçois des objets usuels pour la maison en résine acrylique au motif terrazzo.

Dessous de verres coaster en Terrazzo multicolore centre de table

Comment es-tu arrivée là où tu en es maintenant ? As-tu une formation ou as-tu découvert la technique du moulage et la résine acrylique par hasard ?

J’ai toujours aimé fabriquer des choses. Au lycée, il y a eu l’explosion des objets Artoyz et je n’avais qu’une envie c’était de percer le secret de leur technique de création. Je trouvais dingue de pouvoir atteindre artisanalement un objet de ce type. Plus tard, J’ai fait l’école des Beaux-Arts de Bordeaux où je passais mes journées à l’atelier (plutôt qu’en cours…). J’ai aussi fait un stage dans un studio qui s’appelle Attakus qui fabrique des figurines en résine notamment pour Star Wars c’est là où j’ai appris la plupart de mes techniques sculptures.

Peux-tu nous parler de ton processus créatif ? ( les différentes étapes de fabrication d’une pièce )

Évidemment la première étape consiste à regarder beaucoup, beaucoup d’images et selon mes sensibilités du moment, réaliser une synthèse des formes, couleurs, compositions qui me touchent. Ensuite je pars directement sur la réalisation d’un prototype car j’ai une image précise de ce que je veux réaliser. Et comme je dessine très mal, autant passer directement à la forme 3D ! Ces prototypes sont en argile généralement ensuite je fais un premier pour avoir mon tirage en résine sur lequel je retravaille pour obtenir ce qu’on appelle un « master » pour faire le moule définitif qui servira pour tous les tirages en terrazzo. Quand je sors la pièce de son moule elle est totalement unie, sans chips de couleur apparentes. À partir de ce moment commencent là les étapes de ponçage (dont la majorité se fait à la main). Je n’aime pas laisser les bulles d’air visibles donc je fais les retouches puis à nouveau un ponçage jusqu’à ce que la pièce soit la plus lisse et douce possible au toucher, avec un joli terrazzo. À ce moment-là je peux enfin le vernir et la pièce est finie.

As-tu une routine quotidienne lorsque tu travailles ? À quoi ressemble une de tes journées de travail ? 

Il s’agit plutôt de routine hebdomadaire, sachant que je travaille pratiquement 7/7j (hormis quand je suis avec ma fille Mona). En début de semaine je fais mon objectifs de commandes à réaliser, sachant que j’ai toujours plusieurs centaines de pièces à faire. A partir de là j’optimise au mieux mon temps entre ponçage, réalisation de chips de couleurs, tirage et expéditions. Je commence mes journées de travail entre 6 et 7h du matin et elle se finissent entre 18h30 si je dois récupérer ma fille à l’école ou alors je pousse jusqu’à 20h30 21h pour pouvoir répondre à l’afflux de commandes. Parfois je commence plus tôt et sachant que c’est hors de mes « horaires de travail » j’en profite pour concevoir de nouveaux prototypes. Ça c’est ce que je concidere comme du temps détente ! Certes le rythme est intense mais à aucun moment je n’ai l’impression de travailler au sens stricte du terme. Concrétiser un rêve, créer, être son propre patron est une expérience incroyablement gratifiante, qui me rend très heureuse.

D’où travailles-tu ? As-tu la chance d’avoir ton propre atelier ou espace de travail ?

Je travaille chez moi j’ai acheté une maison en fonction de ce projet. J’ai un grand garage et ma véranda qui me servent d’atelier. Mon activité a pris une telle place dans ma vie que j’ai tendance à dire que ce n’est pas que je travaille à la maison mais plutôt que je dors dans mon espace de travail. Il y en a PARTOUT !

Laquelle de tes pièces es-tu la plus fière et pourquoi ?

Alors il y’a 2 pièces. La première c’est le miroir trois arches parce que niveau résolution de problèmes et complexité elle était assez costaud et que j’y ai appris de nouvelles techniques comme la découpe du verre. Donc techniquement c’est une pièce qui est assez complexe et puis j’aime bien son design. La deuxième pièce est plutôt un motif : Galaxy. Ce sont des chips de couleur sur fond noir. L’existence de ce terrazzo tient du fait d’avoir verser tous les restes de résines que j’avais sur le moment, autour de moi dans un mélange, ce qui a donné un résultat qui est assez organique qui me fait penser a des roches sédimentaires. Les couleurs ressortent super biens. À chaque fois que je la travaille c’est vraiment plaisant de voir les chips de couleur apparaître. J’ai beau en avoir fait des centaines j’ai toujours autant de plaisir à voir apparaître le motif.

Miroir TERRAZZO ovale, made in France

J’adore les couleurs que tu utilises pour tes créations. Comment décides-tu de ta palette de couleurs ? 

En fonction de mes sensibilités du moment. Ça change vite, il faut être réactif !


Parlons un peu d’entreprenariat, quelle a été la plus grosse difficulté que tu aies rencontré depuis la création de ton entreprise ? 

Rien de très surprenant mais je dirais le temps et l’argent. J’ai commencé avec aucun investissement de départ donc j’ai acheté le matériel et les matériaux petit à petit. C’est toujours, un peu, à l’heure actuelle le flux tendu entre les commandes et l’achat des produits. Et puis le temps, j’aimerais pouvoir me dédoubler ! J’aimerais avoir plus de temps pour pouvoir concevoir des nouvelles pièces.

A contrario, quelle est la meilleure chose qui te sois arrivée depuis que tu as démarré ton entreprise ?

C’est une question compliquée parce que il y a pas une chose qui est meilleure que d’autres dans toute cette aventure, c’est que c’est un tout. C’est gratifiant d’avoir des retours et d’échanger sur une activité qui me passionne et de savoir que je vais dans la bonne direction avec les pièces que je produis. Les choses sont allé très vite et je suis toujours étonnée de l’accueil que que que mes créations rencontrent. C’est juste super de pouvoir vivre de sa passion. Ça donne du sens à un peu tout. Je suis ce que je fais et je fais ce que j’aime dans ma vie et c’est je pense le but ultime.

Interview créatrice, promouvoir le savoir faire artisanal

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui débute une entreprise créative ?

Avoir une solide assise financière, Instagram et Etsy. Instagram et aussi d’ailleurs Pinterest parce que je pense qu’il faut s’abreuver d’images pour trouver l’inspiration et savoir ce qu’on aime et ce qu’on l’on n’aime pas dans ce qu’on a envie de créer donc avoir un peu plus d’aplomb dans ses choix esthétiques et formels. Instagram pour communiquer même si c’est un peu flippant au début de faire son premier post où on met au vus de tous avec nos modestes créations. A terme, c’est toujours gratifiant de voir qu’il y a du retour que ça plaît à d’autres. Ça nous aide produire plus et nous encourage. Etsy, parce que c’est une plateforme de vente que c’est ouvert au monde entier. Ça peut permettre de mettre des objets en test donc il n’y a pas besoin de créer beaucoup, il n’y a pas besoin d’avoir du stock il suffit d’avoir un premier prototype sur lequel communiquer. Il est important de bien choisir ces mots clés, parce qu’il y a quand même beaucoup de concurrence donc on peut vite être invisible sur Etsy. Instagram et Etsy permettent d’avoir un point de vente et de la pub à moindre frais

Enfin, quels sont tes rêves et ambitions pour ton entreprise ?

Mes rêves se serait d’avoir mon atelier à part de ma maison et de pouvoir grandir. C’est-à-dire : travailler en équipe et me diversifier. J’aimerais beaucoup avoir un atelier dans lequel organiser des ateliers créatifs à la campagne. J’adorerais agrandir la gamme et de m’orienter un peu plus vers le design mobilier. Il y a plein de pièces que j’ai en tête, Comme des bouts de canapé, des tables, des étagères que j’aimerais créer. Mais aussi des crédences ou bien des plans de travail,etc. A terme j’aimerais travailler aussi avec des architectes d’intérieur pour concevoir des pièces uniques. Rester sur le design d’objet usuels, être un peu plus présente dans toutes les pièces de la maison.

Vous pouvez retrouver les créations de Valentine sur son instagram ou sa boutique 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *