fbpx

Portrait Créatrice : Les miennes créations

Bonjour tout le monde, voici la septième interview de créatrices-créateurs français ( de mon groupe fb privé « les petites entreprises créatives » ) .

Afin de mettre à l’honneur le savoir-faire artisanal français et vous faire découvrir de nouvelles personnes talentueuses. Une nouvelle occasion de découvrir leur travail et leur boutique. Rentrez dans l’univers des créateurs / créatrices, découvrez l’envers du décor !

Pour cette sixième interview, je vous présente Lorea, la créatrice couture de la boutique les miennes créations!

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Lorea, j’ai bientôt 33 ans, je réalise des vêtements pour enfants et adultes via mon compte instagram. Avant la couture, je travaillais dans les ressources-humaines.

D’où vient cette passion pour la couture ? Et quand as-tu commencé à créer tes premiers vêtements ?

J’ai commencé la couture quand j’étais enceinte, il y’a 3 ans. Je ne trouvais pas de couverture pour ma fille et je me suis dit que j’allais prendre des cours pour en faire une. J’ai donc commencé par une couverture, puis une trousse de toilette, puis un petit pantalon etc… Je ne me suis jamais arrêtée J’ai enchaîné énormément de cours, je me suis même tâtée à reprendre un CAP. J’ai donc commencé en apprenant avec des cours et en faisant plein de ratées. Et aujourd’hui, 3-4 ans après, je commence à maîtriser des articles. Je propose des articles relativement simples que je peux faire moi-même.


Peux-tu nous expliquer comment se déroule une de tes commandes, quelle est ton processus créatif ?

Aujourd’hui, c’est mon job à temps plein. Je m’organise des des sessions découpes, je prends tous mes tissus et je réfléchis à ce que je veux en faire. Je sais qu’il me faut, des jupes, des trousses, des lingettes, des chouchous, des petits pantalons. Je prédécoupe, ça dure plusieurs journées en triant tout par tailles, et comme cela après, je mets tout dans des grosses caisses et ensuite je peux passer à la couture. Quand j’ai une commande, j’essaye de la traiter le plus rapidement possible. Les clientes veulent toujours de la nouveauté. Je peux difficilement m’avancer sur le travail, on me demande des pièces-uniques. C’est compliqué d’anticiper les envies, les besoins de chaque cliente.

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Je suis constamment en train de feuilleter des magazines de décoration,d’habillement, aussi bien pour enfants que pour adultes. Je suis sans arrêt sur les sites de peinture ( Farrow & Ball, des couleurs que j’adore ). Je suis probablement très influencée par les couleurs et les tendances que je vois pour mes créations. Quand je vois une peinture de chez Farrow & Ball, une décoration de cuisine chez côté maison et le catalogue Cyrillus, le lendemain j’ai une envie de tissus. J’exagère un peu mais c’est un peu comme cela que ça se passe.

Quels sont tes comptes Instagram favoris de créateurs / créatrices ?

Je suis énormément de comptes de couture, de fabricants de tissus. Je suivais beaucoup de créatrices mais je trouve ça tellement joli ce qu’elles font que j’ai envie de faire la même chose. Même si elles n’ont pas inventé la poudre, je n’ai pas inventé la poudre, j’essaye de ne pas trop regarder pour ne pas trop être influencée, mais par contre, je suis vraiment les gros comptes des fabricants de tissus ou des revendeurs. Quand je vois un tissu, je sais presque automatiquement, ce que je veux en faire. J’adore @motifpersonnel, elle a en plus une boutique dans le 92 où j’ai pu la voir de passage à Paris. J’adore le compte @cousette, je guette tous les motifs liberty qui sortent car c’est un tissu qui est non seulement joli mais de qualité. Bref, j’essaie d’éviter les comptes de créateurs parce qu’on peut vite arriver à faire la même chose et c’est un peu dommage.

A quoi ressemble ton espace de travail ?

Mon petit côté psychorigide qui ressort, il est plutôt bien rangé à part quand je fais des découpes, là il y’en a un peu partout. Sinon j’essai de bien m’organiser parce que j’ai besoin d’ordre, que ce soit clair. Moi travailler sur un plan de travail où il y’a 36000 tissus, ciseaux et compagnie, j’ai horreur de ça. Du coup, j’ai la chance d’avoir une maison avec une dépendance de 15 m2 et j’en ai fait mon atelier de couture. J’ai un îlot central ou je découpe, je patronne. A côté, j’ai un plan de travail avec ma machine à coudre, ma surjeteuse, des portants un peu partout, des étagères pour poser mes tissus et mes créations une fois réalisées. Je trie mes tissus par matières, couleurs, tailles, je suis un peu maniaque la-dessus. J’ai une énorme caisse dans lequel je range les affaires précieuses ( ex la jupe en liberty d’une valeur d’achat de 50 euros ), et puis je mets un peu de déco pour que ce soit agréable, et que mon espace de travail me donne envie d’y retourner tous les matins.

Quels sont tes objectifs, rêves que tu voudrais réaliser ?

Je me suis inscrite cet été à tout plein de marchés, je suis originaire du pays basque. Actuellement, je suis à Bordeaux mais je vais retourner dans le pays basque dans quelques mois. Mon objectif c’est que ça se passe bien que mes marchés fonctionnent. Je sais que je ne serai jamais millionaire en faisant de la couture mais je veux juste que mes marchés soient rentables, que ça plaise. J’en ai fait quelques uns, j’avais eu de bons échos. Mon objectif est de pouvoir vivre de mon activité et me dégager un petit salaire.

Enfin, parmi toutes tes créations, si tu ne devais en conseiller qu’une, laquelle serait-ce ?

C’est difficile, je les conseille toutes mais je dirai les jupes car c’est un bon compromis. Moi ce que je propose aux clientes c’est du sur-mesure donc au même prix. Je leur demande de se mesurer le tour de taille, la taille aux genoux en fonction d’où elles veulent leurs jupes. Je conseille la jupe car on la porte tout le temps d’avril à octobre. Je les fait avec amour, j’adore faire des jupes, j’adore en porter aussi. Les prix ne sont pas hyper élevés et je les fais sur-mesure, avec toutes sortes de finitions ( Élastique, visible, pas visible, doré pas doré, on peut ajouter un petit nœud sur la jupe ).

 » Et ça, c’est ma fille et moi, de dos, c’est cette photo qui a permis la création de mon logo ! »

Lorea, Les Miennes Créations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.