fbpx

Portrait Maman : Cecile Bermudes

Bonjour tout le monde, aujourd’hui je vous emmène à la rencontre d’une nouvelle maman, dans cette interview, je pars à la rencontre de Cécile du compte cecile.bermudes , une jeune maman, mère d’un petit garçon de 14 mois. Ensemble nous avons parlé de son envie de maternité, de sa grossesse, de son quotidien avec bébé mais aussi de décoration de chambres d’enfants. Bonne lecture !

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, Cécile-Marie, jeune maman de 25 ans, enseignante et directrice d’une école élémentaire dans l’Oise.

As-tu toujours voulu devenir maman, un jour ? Quelle était ta vision de la maternité avant de tomber enceinte ?

J’ai toujours voulu devenir maman, depuis mon plus jeune âge. Avant de tomber enceinte, devenir mère pour moi c’était un but, un objectif de vie. Je ne concevais et ne conçois toujours pas la vie sans enfant, sans continuité. Pour moi la maternité c’est un des trésors de la vie. Je
savais que c’était une expérience incroyable à vivre.

As-tu aimé être enceinte ? Comment s’est déroulée ta grossesse ?

Oui et non. J’étais très heureuse d’être enceinte et j’adorais sentir mon bébé, mais se fut 6 mois d’angoisse, d’inquiétude car j’ai été placée en menace d’accouchement prématuré. Vers 3 mois de grossesse j’ai perdu du sang, on a découvert que j’avais le col fragile. J’ai donc été arrêtée , je restais chez moi, je continuais cependant de vivre normalement . Puis à 5 mois de grossesse j’ai commencé à avoir des contractions, qui m’ont emmenées jusqu’à l’hôpital. Le travail commençait … J’ai été hospitalisée, et sous traitement pour stopper le travail. J’étais désormais obligée de rester alitée. Je suis restée 2 mois couchée dans mon lit, je ne me
levais que pour me laver et aller aux toilettes. Vers 7 mois et demi de grossesse j’ai commencé à revivre normalement, de nouveau hospitalisée à 35 SA pour travail qui se mettait de nouveau en route. Finalement il s’est stoppé seul et j’ai accouché à 39sa+2. Un long parcours qui s’est finalement très bien terminé.

Comment as-tu vécu les changements de ton corps pendant et après la grossesse ? Quelles étaient tes rituels beauté pour prendre soin de toi ?

Pendant la grossesse j’étais bien dans mon corps même si je voyais qu’alitée je grossissais à vue d’oeil. J’ai pris 22 kilos. Après l’accouchement j’étais très mal à l’aise dans mon corps, je me sentais flasque, grosse, gonflée. Mais j’ai vite repris mon corps en main et petit à petit je perds du
poids. Il me reste encore 4 kilos pour revenir à mon poids d’avant grossesse. Mon fils à 13 mois, je vais doucement, mais mon corps me remercie. Niveau rituel beauté, je me tartinais de crème de la tête aux pieds ahah. Crème hydratante en tout genre, et j’ai tout de même eu de très légères vergetures auxquelles je ne fais même pas attention. Je prenais soin de moi en me faisant les ongles, je me maquillais même si je restais au lit, je ne me laissais pas aller. Et encore moins après, j’étais heureuse de pouvoir remettre des vêtements normaux, de marcher, de vivre 😂.

Comment s’est passé la première rencontre avec ton bébé ?

La première rencontre avec mon fils était magique, j’ai vécu une grossesse difficile mais un accouchement merveilleux sans douleur, rapide et parfait. C’était silencieux dans la salle d’accouchement, il est arrivé et a tout chamboulé, il a brisé le silence à peine quelques secondes pour ensuite s’apaiser sur moi, il avait les yeux grands ouverts, me regardait, c’était un moment émouvant et inoubliable. Je l’aimais depuis toujours, comme-ci on se connaissait depuis toujours. J’étais devenue une maman, sa maman.

Les premiers jours de la vie de ton fils ont dû chambouler ton quotidien, comment s’est passée le retour à la maison ?

En effet, le retour à la maison fut difficile, fatiguant, heureusement que mon mari était là. Gabriel dormait peu. J’étais épuisée, je n’arrivais pas à suivre la cadence mais heureusement mon mari à souvent pris le relais. On était une équipe. Mais au delà de la difficulté liée tout simplement à la
fatigue, c’était merveilleux d’être trois dans notre maison.

Et aujourd’hui comment vis-tu ton quotidien de maman ?

Aujourd’hui tout se passe super bien, j’ai trouvé mon rythme même si parfois je suis fatiguée mentalement surtout, que j’aimerais avoir plus de temps pour moi, ou à ne rien faire mais ça c’est la vie de maman et pour rien au monde je ne reviendrais en arrière .

Parlons un peu déco, comment as-tu imaginé la chambre de ton premier enfant ? T’es-tu inspiré de blogs sur Pinterest, ou de magazines ? As-tu suivi les tendances du moment ?

Pour la chambre de mon fils, j’ai évidemment regarder Pinterest, THE référence en matière de décoration, je passe mon temps là-dessus. Je me suis beaucoup inspirée aussi de maman sur instagram comme le compte de @octobre_et_mai , sa déco est sublime. J’adore le style ancien, le bois brut, les couleurs pastels.

Achètes-tu souvent de la déco sur internet ? Qu’est ce qui te rebute dans l’achat en ligne ?

J’achète énormément en ligne, j’adore !! Il y a tellement de choix et beaucoup plus de choses inédites, qu’on ne voit pas partout, et on peut trouver de la qualité, de l’originalité, c’est pour moi le plus important. J’aime beaucoup l’ancien, le chic, le sobre.

Quelles sont tes boutiques de déco pour enfants préférées ?

Malheureusement mon budget n’est pas illimité, donc on fait avec les moyens qu’on a ! Je suis allée dans les enseignes classiques dans un premier temps : L’incroyable, maison du monde, vertbaudet, ou même Vinted. Puis j’ai agrémenté avec de magnifiques détails qu’on peut trouver
sur internet , les mines d’or pour moi sont : BerceauMagique et Petitsixième .Chez Berceau Magique on y trouve les jouets de la marque Little Dutch et OH MON DIEU ce qu’ils sont magnifiques ces jouets en bois. Ils font toute la déco de la chambre de mon petit Gabriel.

Enfin quels conseils ou quel mot donnerais-tu à une jeune maman qui attend son premier enfant ?

Fais toi confiance. Tu es née pour être une maman.

Vous pouvez retrouver Cécile via son compte instagram 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.