fbpx
Interview de mamn lisahvons

Portrait Maman : lisahvons, son expérience de l’allaitement

Bonjour tout le monde, cette semaine nous partons à la rencontre d’une nouvelle maman. Lisah, maman d’une petite fille de 8 mois, elle partage sur son instagram son quotidien de maman tourné vers un mode de vie responsable. À travers notre discussion, nous avons parlé de sa grossesse, de son expérience de l’allaitement et de ses difficultés qu’elle a réussi à surmonter, d’écologie, et de la question épineuse à savoir faut-il donner des jeux en plastiques à ses enfants. Bonne lecture !

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Hello! Je m’appelle Lisah, j’ai 29 ans, je suis psychologue et vis près de La Rochelle. Avec Rémy, on est parents d’une petite Louise qui a 8 mois ! 

As-tu toujours voulu devenir un jour maman ?

Pas du tout ! Je ne voulais pas être mère, je ne pensais pas du tout avoir cette fameuse « fibre maternelle » et je n’y voyais que des inconvénients ! Et puis ma soeur a eu un petit gars il y a bientôt 3 ans, et je me suis dit « pourquoi pas » ! Il y a 2 ans j’apprenais que j’avais un syndrome SOPK ( Le syndrome des ovaires polykystiques est une maladie hormonale qui peut entraîner des troubles de la fertilité ) alors quand nous avons appris la grossesse, nous avons vécu ça comme un petit miracle ! 

Comment s’est passée ta grossesse ? As-tu aimé être enceinte ? 

Assez mal ! J’ai eu énormément de nausées, j’ai passé les 3 premiers mois enfermé à être malade. Puis le reste de la grossesse, j’avais les nausées qui partaient et revenaient, je me sentais super lourde… Je n’ai pas aimé être enceinte. La seule chose que j’aimais c’était sentir ses coups de pieds de boxeur… ha et qu’on me laisse passer dans les magasins aussi !😂

Interview allaitement

Photographie : @lenafolk_photographie

Tu as décidé d’allaiter ta petite fille, qu’est ce qui t’as donné envie de le faire ?

Je pars toujours du principe que je ne veux pas avoir de regrets dans la vie. Des biberons j’en avais donné, je savais que j’aurais l’occasion d’en donner à Louise, mais pour l’allaitement, si nous n’avons qu’un seul enfant, cela aurait été notre seule chance. Et puis quand j’ai vu tous les bienfaits pour le bébé, je me suis dit que j’aimerais allaiter 6 mois comme préconisé par l’OMS. Mais une fois ces 6 mois passés on était pas mal, alors on a continué ! 

T’étais-tu renseignée au préalable avec des livres ou via une professionnelle de la lactation ? 

J’ai acheté quelques livres pendant la grossesse, mais ils étaient très indigestes ! C’était des manuels assez scolaires et anciens, limite proches des cours de SVT ! J’ai découvert il y a peu le Manuel Très Illustré d’Allaitement de Caroline Guillot… et j’aurais bien aimé le découvrir enceinte ! Nous avions eu aussi pas mal d’informations sur l’allaitement pendant les cours de préparation à la naissance. J’avais l’impression que tout ça suffirait… Mais non ! 😅 Du coup nous avons vu une conseillère en lactation au début de l’allaitement, quand c’était difficile. 

Quelle a été la partie la plus difficile de ton allaitement ? Comment as-tu pu gérer la situation ?

Les deux premiers mois ont été super durs ! Loulou a un frein de lèvre restrictif, du coup elle prenait mal le sein. Elle avait aussi un RGO ( reflux gastro-œsophagien du nourrisson. La remontée involontaire du contenu de l’estomac dans l’œsophage ) du coup elle pleurait d’un coup quand elle tétait et elle tétait super souvent pour calmer ses douleurs. Et puis j’avais un REF (un réflexe d’éjection fort, le lait est libéré du sein en jets puissants qui peuvent incommoder bébé ) , donc elle s’étouffait souvent. Beau mélange de problèmes quoi ! On a vu une conseillère en lactation qui nous a beaucoup rassurés. Et puis on a pas laché, même quand c’était dur. Jamais chéri ne m’a dit de laissé tomber et de donner du lait artificiel. Il a été là pour moi, même quand j’étais en pleurs à 3h du mat à regarder des vidéos de positions d’allaitement. Finalement, Louise et moi on a appris progressivement. Je ne l’ai quasiment allaitée qu’allongée, c’était comme ça que j’arrivais le mieux à la positionner. Et puis elle a mieux géré la prise au sein et les flux de lait. J’ai aussi appris à ne pas paniquer quand elle s’étouffait. Parce que la première fois je n’avais jamais entendu parler de REF ni de possibilité de fausse route… Forcément ça arrive en plein milieu de la nuit quand tu es seule, sinon ce n’est pas marrant ! J’ai eu très peur, je l’ai retournée pour lui taper dans le dos… Donc voilà, je dirais que c’était un mélange de confiance, d’expérience et de connaissance qui ont fait que maintenant tout roule !

Que retiens-tu de l’expérience de l’allaitement ? As-tu ressenti un lien plus fort avec ta fille ?

J’ai appris beaucoup de choses sur le corps humain et ses capacités incroyables ! J’essaie de retenir les meilleurs moments, nos câlins tout doux… Et puis toutes ses petites mimiques qui me font craquer : les petits ronds qu’elle fait avec ses pieds quand elle tète, ses petits bruits quand elle est contente de boire, sa petite main qui me fait des papouilles… Ces moments sont vraiment très beaux. Notre lien est très très fort. Je ne sais pas si il aurait été différent au biberon mais je suis heureuse d’avoir vécu cette belle expérience. 

Allaitement
Photographie : @lenafolk_photographie

J’ai vu que tu avais opté pour des couches lavables, est-ce important pour toi d’élever ta fille au respect de la planète ?

Oui je trouve ça super important ! Je sais qu’elle est encore petite, mais j’ai l’impression qu’elle pourra comprendre que c’est bien de faire tout son possible pour ne pas jeter des choses lorsqu’une alternative est possible. Et puis outre le côté environnemental, c’est vraiment top de la voir dans des couches lavables toutes plus jolies les unes que les autres ! Quand j’ai appris mon SOPK, j’ai aussitôt éliminé tout ce qui contenait des perturbateurs endocriniens de tous les produits que j’utilise. Alors je fais pareil pour Louise !

As-tu des conseils à donner aux jeunes parents qui souhaiteraient être plus respectueux de l’environnement notamment quand ils font des achats pour leur bébé ?

La seconde main c’est top, notamment pour le mobilier. D’une part pour le respect de l’environnement et le côté financier mais aussi pour avoir des mobiliers qui ne rejettent pas de polluants volatils dans la chambre de bébé. Utiliser un maximum d’alternatives lavables : cotons, coussinets d’allaitement, couches… Eviter de mettre pleins de produits inutiles (et qui comportent souvent des produits cancérogènes) sur bébé : pour la toilette, de l’eau avec du savon solide suffit largement. 

C’est une question assez difficile, mais nombreux sont les parents qui achètent ou reçoivent des jeux en plastique pour leurs enfants, tant ils sont nombreux dans le commerce. Quelle est ton point de vue dessus, as-tu fait l’impasse là-dessus concernant les jeux de ta fille ? 

Pendant la grossesse, on s’était dit qu’on ne voudrait que des jouets en bois. Et puis au final, nos familles et amis nous ont beaucoup (même surement trop !) gâtés. Chéri et moi n’avons acheté qu’un seul jouet à Louise. Quand on regarde, elle a très peu de jouets en bois ou de peluches, elle a beaucoup de jouets en plastiques. Par contre on a beaucoup de jouets de seconde main puisque je récupère beaucoup de jouets de mon neveu et que nos parents adorent faire des brocantes. On essaie de limiter son nombre de jouets, notamment en ne lui en mettant que quelques-uns à disposition et en lui proposant plus de jouets sans piles que de jouets qui font de la lumière et du bruit  Mais bon, il faut être honnête, elle se dirige beaucoup plus vers ses jouets bruyants !

Allaitement

Photographie : @lenafolk_photographie

Enfin quels sont tes marques préférées pour bébé ? On pourrait peut-être faire de jolies découvertes

Niveau couches lavables je dirais que La Petite Ourse et Apiafrique sont vraiment mes chouchous ! Niveau équipement, les bavoirs et plateaux TidyTot nous sauvent le ménage d’après repas ! Sinon je fais en fonction de ce que je trouve !

Vous pouvez retrouver Lisah via son compte instagram 😉

Retrouver les affiches Babybird en cliquant sur l’image ci-dessous !

Décorations murales pour chambre d'enfants, thème noir et blanc, chambre scandinave

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.