fbpx

Portrait Maman : y0u_only_live_twice

Bonjour tout le monde, aujourd’hui je vous dévoile un nouveau portrait, celui de Juliana, maman d’un petit garçon de 6 mois, dans cette interview, elle nous raconte sans tabous et avec beaucoup de bienveillance, l’expérience de sa première grossesse, les premiers mois de sa nouvelle vie en tant que maman. Je vous laisse découvrir l’interview, pleine de fraicheur. Bonne lecture !

Peux-tu te présenter toi et ta petite famille ?

Je m’appelle Juliana, j’ai 30 ans, je suis en couple depuis bientôt 9 ans avec mon mari. Nous sommes les heureux parents d’un petit garçon aujourd’hui âgé de 6 mois. Nous avons fait le choix que je m’en occupe exclusivement jusqu’à présent mais cette situation va bientôt changer avec la reprise de mon travail. Je suis une personne très curieuse et passionnée par le monde des loisirs créatifs en général avec une préférence pour la couture, le tricot, la broderie, l’aquarelle et la photographie. La nature est ma première source d’inspiration et c’est d’ailleurs quelque chose qu’il me plaît de mettre en avant sur mon compte instagram .

As-tu toujours voulu être maman ? Quelle vision avais-tu de la maternité avant de devenir mère ?

Autant que je m’en souvienne j’ai toujours eu le désir de devenir un jour maman, je savais juste que je n’avais pas envie d’en avoir très jeune car j’avais vraiment envie de profiter pleinement de notre vie à deux. Aujourd’hui je ne regrette absolument pas mon choix. Avec le recul je me dis même que j’avais beaucoup de clairvoyance sur tout ce qu’implique le rôle de parents. En effet, j’ai beaucoup entendu lors de ma grossesse des phrases du type « tu verras ce n’est que du bonheur ». Il y a certes énormément de moments de bonheur mais aussi des moments plus difficiles.

As-tu apprécié être enceinte, comment as-tu vécu ta grossesse ?

Ma grossesse s’est dans l’ensemble bien déroulée, j’ai eu beaucoup de chance car je n’ai  presque pas ressenti de désagréments durant celle-ci. Je me rappelle avoir été très sereine et surtout j’essayais finalement de ne pas me tracasser avec tout un tas de documentaires et de livres. J’ai cependant été sujette à des contractions assez tôt dans ma grossesse ( dès mon 5ᵉ mois ) ce qui m’a valu plusieurs hospitalisations à partir du 6ᵉ mois pour menace d’accouchement prématuré. J’avoue avoir eu quelques inquiétudes à ce moment là et j’ai vécu avec un sentiment de culpabilité , celui d’avoir peur de ne pas réussir à garder mon bébé pendant quelque temps encore au chaud. Heureusement pour moi avec beaucoup de repos et un traitement médicamenteux j’ai finalement pu accoucher à terme. Je pense également qu’il m’a fallu du temps pour apprivoiser et accepter les transformations au niveau de mon corps. 

 Comment t’es tu sentie lorsque tu as vu ton bébé pour la première fois ?

La première fois que j’ai vu mon bébé j’ai ressenti un mélange d’apaisement et d’excitation. La rencontre d’un long voyage de 8 mois, le soulagement de le voir en pleine santé et de le tenir enfin dans mes bras. Un grand moment d’amour que nous avons vécu à deux dans l’intimité et la tendresse.

 Comment s’est passé le retour à la maison ?

J’ai trouvé globalement la période de retour à la maison assez difficile. D’une part parce que je me sentais très affaiblie physiquement dû à un accouchement long et que parfois cela m’handicapait pour m’occuper de mon fils, d’autre part parce que c,’est une période de grand chamboulement, il y a l’enfant et le type de parent  que l’on avait imaginé et la réalité. Il faut dorénavant s’adapter au rythme de bébé et consacrer tout son temps à ses besoins. Sans compter les incertitudes, la fatigue, comme toute période d’adaptation cela demande du temps et de la patience. Les premiers mois de vie de bébé correspondent également au moment où nous avons subi le confinement, ce qui ne nous permettait pas de recevoir de la famille ou d’amis mais également qui rendait les promenades à l’extérieur difficile. Le point positif c’est que mon mari a été beaucoup plus présent que ce qu’il n’aurait été en temps normal et nous avons pu prendre nos marques tous les trois dès notre sortie de la maternité.

Parlons écologie, les vêtements pour enfants en coton non bio ou matières synthétiques sont mauvais pour l’environnement mais aussi nocifs pour la santé ( source d’allergies), quelles sont tes habitudes d’achat /de consommation concernant les vêtements de ton enfant ?

En ce qui concerne mes habitudes de consommation pour l’achat ou la confection des vêtements de mon bébé, voici ce que j’essaye de mettre en place :-privilégier quand je le peux des matières naturelles type coton, laine, lin-lorsque je confectionne des habits fait-mains je fais attention à certains labels présents sur les étiquettes de tissus type oeko-tex standard 100, GOTS… si j’effectue des achats dans des enseignes de vêtements spécialisées dans les vêtements pour enfants je privilégie les pièces où il est spécifié qu’elles ont été produites avec des matières premières d’origine biologique.

Passionnée de couture, trouves-tu le temps de coudre pour ton bébé ?

J’avoue que ce que je trouve le plus dur dans ma nouvelle vie de maman c’est le manque de temps, surtout lorsqu’on est une personne comme moi avec mille idées à la minute. J’essaie de réaliser mes activités de loisirs créatifs pendant les siestes de mon bébé (quand il le veut bien car hélas je n’ai pas la chance d’avoir un gros dormeur) en gardant à l’esprit que c’est un moment de détente et qui me fait du bien, un moment pour moi qui me permets d’exprimer pleinement ma créativité. Je pense que parfois c’est tellement facile de se mettre la pression surtout avec l’ampleur qu’a pris les réseaux sociaux à l’heure actuelle. J’avoue que parfois on est tenté de se comparer et de se dire mince je n’ai cousu qu’une pièce pendant qu’une autre maman sur instagram a eu le temps d’en coudre dix … je me suis souvent demandée mais comment font-elles ? Il en est de même pour certains tests que je réalise pour des magazines ou bien des designers indépendants dans le domaine de la couture et du tricot. De la bienveillance avant tout , chacun et chacune avance à son rythme, ce n’est pas un concours. Privilégions le partage de nos savoirs et le plaisir de se réunir autour de nos passions. 

Quelles sont les valeurs essentielles que tu as envie de transmettre à ton enfant ?

Les valeurs essentielles que nous souhaitons transmettre à notre enfant avec mon mari sont les mêmes à savoir, la bienveillance, l’altruisme, le travail et l’ouverture d’esprit. Cela me semble être un bon pilier pour démarrer dans la vie.

Adepte du fait-main, as-tu envie plus tard, d’apprendre à ton enfant à faire et créer de ses mains ?

Sans aucun doute un grand Oui ! Je pense que  nos sociétés se sont beaucoup détournées de la valeur du travail manuel, de l’artisanat et des traditions ancestrales liées à chaque culture. Il n’y a qu’à voir aujourd’hui le grand retour du fait mains, des DIY, des tutos sur le web et même des sites entièrement consacrés à nous faire apprendre telle ou telle technique dans n’importe quel domaine. Avant la transmission passait énormément par nos parents, grands-parents et cela s’est fortement perdu, heureusement aujourd’hui on assiste quelque part à un retour aux sources.

Enfin, quels conseils ou quels mots donnerais-tu à une maman qui appréhende sa nouvelle vie avec bébé ?

Je lui dirais de faire preuve de patience et de bienveillance envers elle et envers son bébé. Surtout qu’elle n’hésite pas à demander de l’aide autour d’elle si c’est possible.

Vous pouvez retrouver Juliana via son compte instagram 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.