fbpx

Portrait Maman : magic.homeschooling

Bonjour tout le monde, cette semaine nous partons à la rencontre de Vanessa, maman de 6 enfants, que le retrouve derrière le compte instagram magic.homeschooling. À travers notre discussion, nous avons parlé de maternité, d’autonomie des enfants, mais aussi et surtout d’instruction en famille ( IEF ) qu’elle pratique depuis presque 5 ans. Bonne lecture !

Bonjour, peux-tu te présenter ainsi que ta petite tribu?

Petite présention de ma tribu, donc moi c’est Vanessa la maman, Alexandre le papa et nos 6 loulous Thiméo presque 11 ans , Zélie presque 10 ans , Elouan 8 ans , Méline 6 ans , Anaé 3 ans et le petit dernier ( pour le moment ) Soën qui va avoir 8 mois le 18 octobre. 

As-tu toujours rêvé d’avoir des enfants ? Une grande famille ?

Oui j’ai toujours rêvé d’avoir des enfants, ma sœur m’en parlait justement il y a plusieurs semaines elle se souvient encore de notre enfance (j’ai toujours adoré jouer à la poupée). Mon désir d’avoir une grande famille je pense qu’il est présent depuis le collège. Je me souviens, nous avions dû au collège faire une fiche avec nos rêves pour le futur et j’avais mis « avoir 5 enfants  » et je crois que c’est  la seule chose qui s’est réalisée. Finalement, tout s’est fait petit à petit. Nous étions sur la même longueur d’onde avec le papa et notre famille s’est agrandie au fil des années. 

Comment as-tu vécu tes différentes grossesses ? As-tu aimé être enceinte ?

Alors au risque de paraitre étonnant, je n’aime pas forcément être enceinte, certaines grossesses ont été plus douces que d’autres, dirons-nous. J’ai eu des accouchements physiologiques et d’autres moins. Ils font partie de ma vie de maman. J’ai eu des clartés nucales élevées pour 3 grossesses, ce qui a entrainé de multiples examens, c’est un signe d’appel pour les maladies génétiques (trisomies ..) ou malformations cardiaques. Nos enfants sont nés en parfaite santé mais ces grossesses là ont été plutôt anxiogènes. Avant l’arrivée de notre petit Soên, nous avons perdu un bébé à 3 mois de grossesse, ce qui a rendu cette dernière grossesse particulière aussi. Les 3 autres grossesses ont été plus douces, notre cinquième est née à la maison. J’adore sentir bébé bouger et partager ces petits moments avec  le papa, les petits préparatifs, l’attente des ainés, les partages autour de cette future arrivée, la découverte d’un nouveau petit humain qui vient agrandir notre famille.

Famille nombreuse, interview, école à la maison

Beaucoup de mamans se sentent débordées au quotidien et l’idée d’avoir une grande famille peut faire peur . Est-ce que tes enfants notamment les plus grands, t’aident-ils à la maison ? 

Alors le fait de penser être débordée dépend à mon avis de nos limites. Je suis en accord avec mes choix, ce qui fait que ce n’est pas un poids, une contrainte. Je dis aussi qu’avoir une grande famille c’est un travail d’équipe, le papa aide beaucoup aussi quand il est présent.  Les enfants aident davantage depuis que nous sommes installés en Bretagne et parce que les 3 ainés grandissent.  Chez nous avant 6/7 ans à part ranger leur chambre et nous aider un peu à ranger la pièce de vie, nous ne sommes pas super exigeants. Méline 6 ans aide à débarrasser la table et met les croquettes aux chats. Anaé 3 ans range sa chambre parce qu’elle suit l’impulsion des plus grands. Nos ainés se partagent 3 repas en alternance chaque jour, ils mettent la table, vident le lave-vaisselle matin et soir et débarrassent. Donc  ils aident pour un repas chacun. Après nous ne souhaitons pas que repose sur eux toute l’intendance. C’est normal d’aider parce que nous vivons en petite communauté mais ce n’est pas leur choix d’avoir une grande famille. Ma grande Zélie aide parfois avec les petits selon son envie parce qu’elle aime ça et ils ont tous plaisir à prendre soin de leur petit frère. 

As-tu des petites astuces à partager pour apprendre à responsabiliser ses enfants ?

Apprendre à responsabiliser ses enfants pas vraiment , je pense que les enfants aiment participer au quotidien par mimétisme , pour moi la clé reste le côté participatif et bienveillant . Ensuite je leur apprends à anticiper les préparatifs liés aux activités . Préparer ses affaires la veille évite un stress inutile avant de partir. Petit à petit , ils deviennent autonomes de cette façon là aussi.

Tu pratiques l’instruction en famille. Pourquoi as-tu fais le choix de l’école à la maison?

Nous pratiquons l’instruction en famille depuis quasiment 5 ans par choix. Nos ainés ont connu l’école. Ils sont tous les 3 , des enfants avec des profils atypiques. Nous envisagions de commencer en septembre 2016 mais grâce à l’instituteur de notre ainé, nous nous sommes lancés un petit peu plus tôt que prévu. Certaines périodes sont plus intenses parfois remplies de doutes mais nous n’avons aucun regret. Nos enfants sont heureux, épanouis, confiants. Nous avons fait ce choix parce que d’après nous (et nous en avons fait le constat, nos grands ayant été scolarisés), l’école de la République n’est pas du tout capable de répondre à la diversité des élèves qui la composent. Nous avions à cœur l’épanouissement et le bien être de nos enfants loin de toute considération idéologique.  Ils avancent à leur rythme. Je tiens d’ailleurs à en profiter pour informer que le gouvernement envisage (rien n’est fait) de rendre l’école obligatoire (actuellement c’est l’instruction qui l’est) pour les 50 000 enfants instruits en famille pour des motifs plus que discutables. N’hésitez pas à nous soutenir en signant  la pétition qui circule pour que nous puissions tous conserver la liberté du choix d’instruction de nos enfants.

L’instruction en famille est encore peu connu en France. A quoi ressemble une journée dédiée ?

Alors une journée dédiée en ief , elles ne se ressemblent pas forcément toutes. Nous avons à coeur de respecter les rythmes individuels de nos enfants. Nos enfants se lèvent quand ils le souhaitent , ils ont un temps d’apprentissage le matin en général. Ensuite les journées sont ponctuées de sorties , de rencontres, (nous retrouvons d’autres familles qui font l’instruction en famille le mardi), d’énormément de temps passé en extérieur. Ils adorent nous aider au potager. En tant qu’adultes nous continuons d’apprendre avec eux, ils nous voient aussi nous intéresser à de multiples sujets. Ils ont une curiosité intellectuelle, ils lisent énormément. Ce ne sont pas des enfants qui restent cloîtrés chez eux. Ils fréquentent aussi des enfants scolarisés sur les temps d’activités extra scolaires, au centre de loisirs …. 

Maman de 6 enfants, ief

N’hésitez pas à nous soutenir en signant  la pétition qui circule pour que nous puissions tous conserver la liberté du choix d’instruction de nos enfants.

Comment ton approche de l’enseignement à domicile a-t-elle changé depuis ses débuts? Qu’est-ce qui fonctionne pour toi aujourd’hui ?

Ce qui a changé depuis le début dans ma vision de l’instruction en famille c’est que je ne suis pas obligée de reproduire une école dans ma maison.Je ne suis pas une maitresse juste une accompagnatrice selon les besoins /envies de nos enfants. Nous sommes libres de choisir nos supports, les enfants sont acteurs de leurs apprentissages , d’avancer aux rythmes qui leur sont propres, plus vite ou moins vite. Je me suis aussi rendue compte que nous apprenons de tellement de manières différentes. Notre 8 ans avec de probables troubles des apprentissages est lecteur actif depuis cet été parce que nous avons été à son rythme. Il n’y a pas eu de pression autour de la lecture.

Quelle a été ta plus grande surprise en faisant l’école à la maison?

Ma plus grande surprise a été l’accueil bienveillant que l’on reçoit quand nous disons faire l’école à la maison . Les personnes sont plutôt réceptives, enthousiastes , interrogatives . Elles peuvent constater la joie de vivre de nos enfants.

Enfin, quels conseils donnerais-tu à des parents qui souhaiteraient se lancer dans l’instruction en famille ?

Les conseils que je donnerais à des familles souhaitant faire l’instruction en famille c’est de se faire confiance mais surtout de faire confiance à leurs enfants !

Interview quotidien d'une maman IEF

Vous pouvez retrouver Vanessa via son compte instagram 😉

Retrouver les affiches Babybird en cliquant sur l’image ci-dessous !

Décorations murales pour chambre d'enfants, thème noir et blanc, chambre scandinave

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.