fbpx

Portrait Maman : Nolwenn de quatre enfants

Bonjour tout le monde, je vous présente une nouvelle interview de maman. Il s’agit de Nolwenn maman d’une petite fratie composée d’un petit garçon et de 3 filles. Derrière le compte instagram deiz.nevez, elle partage sa vie à 100 à l’heure dédiée à sa famille. À travers notre conversation, nous avons parlé de ses différentes grossesses, de ses principes d’éducations sans VEO, de son quotidien à la maison, mais aussi d’artisanat et d’instagram. Bonne lecture !

Bonjour, peux-tu te présenter ainsi que ta petite tribu ?

Je m’appelle Nolwenn, j’ai 28 ans et je suis mariée à Armand qui en a 27 et ensemble, on a eu 4 enfants : Thélio qui a 8 ans, Soline qui aura 5 ans, Capucine qui a 3 ans 1/2 et Judith qui a 7 mois.

As-tu toujours voulu rêvé d’avoir une grande famille ? Et si oui pourquoi ?

Je n’ai jamais vraiment rêvée d’avoir une grande famille. On a eu Thélio très jeune, on avait 19 et 20 ans. Et de-là est arrivé Soline, Capucine et Judith. Et je crois même qu’on ne s’est jamais vraiment posé la question. J’ai toujours su que je voulais avoir des enfants mais je ne savais pas combien et quatre, ça me semble être le bon nombre.

Aimes-tu être enceinte ? Comment as-tu vécu tes différentes grossesses ?

J’adore être enceinte, c’est un état que vraiment j’adore. Je pourrais passer ma vie enceinte. Du premier mois au dernier mois, je n’ai jamais eu de soucis, jamais eus trop de nausées. Jamais eu de problèmes pendant ma grossesse, j’ai eu beaucoup de chance. Vraiment j’adore sentir bébé bouger, me sentir connecter avec lui, avoir mon ventre qui grossit. Même mes accouchements, ils se sont tous bien passés, tous différents, tous magiques ! Maintenant je me fais une raison, je sais que c’est fini mais c’est vraiment quelque chose qui me tient à cœur, la grossesse. J’ai adoré en avoir quatre.

Interview-mère-famille-nombreuse

As-tu depuis longtemps, des principes d’éducations qui te tiennent à cœur ? En as-tu abandonnés ou découverts certains ?

Quand mon grand est arrivé, il y a 8 ans, on était vraiment très jeunes, on n’avait pas beaucoup de principes d’éducations, s’est venus comme c’est venus, au feeling et avec chaque enfant, on s’adapte. Les grands principes aucunes VEO ( violences éducatives ordinaires ). Pas de fessées, pas de claques, on essaye de ne pas les humilier, des choses un peu basiques. Je ne sais pas si on peut parler d’éducation positive mais plutôt d’éducation approximative, car ça arrive, on s’énerve, parfois on se fâche mais toujours pour des « bonnes » raisons. On essaye d’être patient, de trouver des compromis avec les enfants, qui sont bons pour eux et pour nous.

Comment organises-tu ton quotidien ?

Mon quotidien depuis que j’ai Judith, pour l’instant, je ne travaille plus. Avant la naissance de Capucine, j’ai repris le travail à temps-plein, je suis aide-soignante. Pour l’instant, je me prends, encore un peu de temps, pour me poser, rester avec les quatre, m’occuper de Judith. Et je songe à une réorientation professionnelle. Je cherche ce que je voudrais faire plus tard, ce qui me conviendrait à moi, mais aussi à ma vie de famille. Mon mari travaille beaucoup. Il est cadre, il travaille de 7h du matin à 19h-20h du soir.

A quoi ressemble une de tes journée-type ?

Pour l’instant, une journée type en semaine, quand il y a école. On se lève le matin, en général je me lève en même temps qu’eux (je n’arrive jamais à me lever avant), on se prépare, je les emmène à l’école, les trois grands, je rentre, je prends mon petit déjeuner avec Judith. On joue un petit peu, Judith est un bébé qui a beaucoup besoin de moi, je l’endors en général en écharpe.

Pendant ce temps-là, je vague à mes occupations. Je prépare à manger, fais le ménage, je range les chambres, je prépare le repas de midi, je prépare la table, je récupère les enfants le midi, on mange ensemble. Je retourne à l’école, et l’après-midi j’essaye de faire la sieste à Judith en porte-bébé ou en écharpe parce que dans le lit, c’est pas possible. J’ai beaucoup de choses à faire en moyenne, je m’occupe de la maison, du linge…

J’aime beaucoup lire, donc j’aime me poser pour lire. J’aime beaucoup cuisiner, pâtisser. Je me réserve souvent l’après-midi pour faire un bon gâteau pour le goûter. Je me balade beaucoup, on habite en bord de mer, j’ai de la chance.

As-tu des conseils pour des mamans qui se sentiraient trop débordées ?

Parfois aussi je me sens débordée, mais quand c’est le cas, je m’exile un peu dans une pièce. Je fais 2-3 respirations et je me dis que de toute façon, le lendemain tout ira mieux. Et que bientôt, je regretterais ce moment-là où j’ai quatre petites têtes blondes qui me courent après.

conversation-maman-4 enfants

Arrives-tu à réserver du temps privilégié à chacun de tes enfants ? 

Je ne vais pas le cacher, c’est très difficile pour l’instant. Judith est encore petite, j’essaye au maximum, serai-ce que lire un livre avec un grand ou faire un puzzle, mais c’est compliqué. Je privilégie les ballades tous ensemble, ou ça m’arrive de discuter juste avec un enfant. Des jeux de sociétés avec juste mon plus grand qui adore ça, ou avec mes filles, Solène et Capucine, vu qu’elles ont à peu près le même âge. On fait un petit jeu ensemble, du dessin. C’est compliqué car nous sommes une grande famille et ils le savent, ils s’en accommodent.

Babybird est une boutique de créations artisanales, achètes-tu des pièces de créateurs dont tu admires le travail ? 

J’adore les créateurs ! La moitié des vêtements de mes enfants sont faits par des créatrices françaises. Un petit peu de décoration aussi mais surtout les vêtements. Je prends peu de choses pour mes enfants mais des jolies pièces qui durent dans le temps. Des vêtements évolutifs pour mes filles qui permettent de les mettre plus longtemps. J’accepte beaucoup de partenariats avec des créatrices qui commencent dans leur petit milieu et que je trouve vraiment intéressantes. Ce sont des femmes qui sont globalement sensibles à l’écologie, au bien-être.

Mes boutiques préférées sur instagram sont les petites bottes, les pépites delaksmi, my levann, bleu safran et les nouvelles créations de laura !

rencontre-mère -famille nombreuse

Nous pouvons suivre ton quotidien de maman sur instagram, peux-tu nous en dire plus ?

J’ai créé mon compte Instagram, à la base, juste pour partager à ma famille, mes amies et comme j’aime faire de jolies photos. Cela permettait de faire de jolies photos, de créer des souvenirs. Et finalement j’ai rencontré des mamans sur instagram. On s’est rendu compte que partager notre vie, c’était aussi sympa et intéressants. J’aime beaucoup surtout rencontrer de nouvelles mamans qui partagent les mêmes angoisses, les mêmes peurs, les mêmes joies. Mon quotidien de maman de 28 ans et quatre enfants paraît un peu hors du temps pour beaucoup, on me demande souvent comment je fais, comme je gère tout, alors que ça me paraît naturelle. Je vis une vie normale, à 100 à l’heure mais une vie très agréable.

Grâce à instagram, j’ai rencontré pleins de créatrices qui sont vraiment adorables et attachantes et rien que pour ça, c’est vraiment génial, mes enfants ne portent que des vêtements faits en France voire des vêtements de seconde main et c’est vraiment une valeur qui est importante pour moi.

Vous pouvez retrouver Nolween via son compte instagram 😉

Retrouver les affiches Babybird en cliquant sur l’image ci-dessous !

Décorations murales pour chambre d'enfants, thème noir et blanc, chambre scandinave

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.